À partir du 16 septembre, un nouveau permis harmonisé dans toute l’Europe sera mis en circulation. Équipée d’une puce électronique, cette carte sécurisée devrait faciliter les formalités administratives, et progressivement remplacer l’actuel papier rose.

Fini le format cartonné, voici la version modernisée. Comparable à une carte de crédit, le nouveau permis comportera une puce électronique et une bande magnétique pour vérifier l’authenticité du titre et accéder aux informations sur le conducteur. Il permettra également à son propriétaire de consulter son nombre de points via le site www.telepoints.info/.

Le document entièrement gratuit (sauf en cas de taxe régionale) ne sera plus édité par la Préfecture mais par l’Imprimerie Nationale, et envoyé directement par courrier au conducteur. Valable pendant 15 ans pour les permis A et B et cinq ans pour les permis C et D, il est voué à remplacer les 38 millions de titres en circulation dès 2015. Les permis édités entre le 19 janvier et le 16 septembre 2013 seront échangés en priorité dès 2014. Le format actuel restera, lui, valable jusqu’au 19 janvier 2033.

Le processus ne sera pas néanmoins totalement informatisé : les procédures administratives en Essonne continueront d’être effectuées à la préfecture d’Évry, du lundi au vendredi, de 9 à 16 heures.