Lundi soir, les services du Premier ministre ont rendu publique la liste des territoires qui testeront la « garantie jeunes ». Alors qu’il est aujourd’hui difficile pour les moins de 25 ans de bénéficier du RSA, ce nouveau dispositif permettra aux jeunes de 18 à 25 ans, en situation de précarité, de percevoir une aide mensuelle d’environ 450 euros.

Afin d’évaluer la « garantie jeunes » et de décider ou non de sa généralisation, le gouvernement met en place deux déploiements tests. La première étape, cet automne, concernera dix départements dont la Seine-Saint-Denis (93). L’Essonne a été retenu pour la seconde vague en 2014.

Avec ces deux déploiements, l’allocation pourrait concerner jusqu’à 30 000 jeunes et atteindre 100 000 personnes si elle est généralisée à l’ensemble du territoire. En Essonne, ce seraient 200 jeunes qui pourraient bénéficier de la « garantie jeunes ».