Suite à un mois de juillet où le climat a été presque caniculaire, l’Orge et la Rémarde viennent d’atteindre leur niveau d’alerte ce qui nécessite de prendre des mesures de restrictions d’usage de l’eau.

Alors que le printemps avait été fort pluvieux, le niveau de certains cours d’eau essonniens commence à baisser sérieusement. Ainsi, l’Orge, la Rémarde et certains de leurs affluents (hormis l’Yvette) ont franchi leur seuil d’alerte. La Préfecture de l’Essonne a annoncé ce jeudi 8 août que cette situation nécessitait de prendre des mesures de restrictions d’usage de l’eau de ces rivières.

L’arrêté impose des restrictions aux usages domestiques, agricoles ou industriels de l’eau provenant directement des rivières concernées. Pour les particuliers notamment, le lavage des voitures et des terrasses, le remplissage des piscines ainsi que des plans d’eau seront donc interdits. L’arrosage des pelouses et autres espaces verts sera aussi interdit entre 8h et 20h. Tout contrevenant s’exposera à une amende pouvant atteindre les 1 500€.

Ces restrictions de l’usage de l’eau de certaines rivières concernent 27 communes en Essonne. Pour les communes du nord du bassin dont l’eau potable distribuée provient de la Seine, les usages de l’eau provenant du réseau d’eau potable ne sont en revanche pas restreints. Pour le moment, il est encore impossible de prévoir quand ces restrictions seront levées.

Listes des communes concernées :

Athis-Mons, Ballainvilliers, Brétigny-sur-Orge, Briis-sous-Forges, Epinay-sur-Orge, Forges-les-Bains, Gometz-la-Ville, Gometz-le-Chatel, Janvry, Juvisy-sur-Orge, La Ville du Bois, Limours-en-Hurepoix, Linas, Longpont-sur-Orge, Marcoussis, Montlhéry, Morsang-sur-Orge, Nozay, Paray-Vieille-Poste, Pecqueuse, Sainte-Geneviève-des-Bois, Saint-Jean-de-Beauregard, Saint-Michel-sur-Orge, Savigny-sur-Orge, Villemoisson-sur-Orge, Villiers-sur-Orge et Viry-Châtillon.