Aux Ulis, Pôle Emploi déménage officiellement dans le centre-ville, alors que l’agence locale se trouvait jusque là dans la zone de Courtaboeuf. Un moyen de renforcer son accessibilité pour les demandeurs d’emploi, tandis que la mairie œuvre contre le chômage des jeunes.

Fin 2014, l’agence Pôle Emploi des Ulis prendra place au cœur de la ville. Implantée jusqu’alors dans la zone d’activité de Courtabœuf, l’agence va rejoindre le centre-ville, bien plus accessible aux demandeurs d’emplois du territoire, notamment par deux lignes de bus. Le bail a été signé ce lundi 15 juillet, puisque la ville cède ses locaux de l’ancien accueil de loisirs du Barceleau pour les dédier désormais à l’établissement public. L’agence fera désormais partie de cet espace consacré à l’emploi, puisqu’elle jouxtera la mission locale des Ulis, et le service emploi-insertion de la Communauté d’Agglomération du Plateau de Saclay (CAPS).

Dans le même sens, la municipalité des Ulis multiplie les conventions pour lutter contre le chômage des jeunes, qui représentent 46% des habitants de la ville. La mairie a déjà signé 5 emplois d’avenir  le 15 juillet et en promet 10 autres d’ici à la fin de l’année, dans les secteurs du handicap ou dans les services municipaux. La ville veut œuvrer pour « une utilité sociale » précise la maire Sonia Dahou. De même, un accord a été signé entre la mission locale des Ulis et l’enseigne Castorama qui doit s’implanter à Courtabœuf en 2015, pour faciliter l’embauche de jeunes ulissiens. Enfin le renouvellement d’une convention avec le restaurant d’application les Trois Fourneaux permet aux jeunes de se former et de faire un premier pas dans le secteur de la restauration.