Khabib Nurmagomedov se méfie de la menace de Charles Oliveira contre Islam Makhachev à l’UFC 280

Khabib Nurmagomedov dit qu’il reconnaît pleinement la menace que Charles Oliveira posera à Islam Makhachev lorsque les deux hommes se rencontreront à Abu Dhabi pour le titre vacant des poids légers plus tard cette année, mais l’ancien champion est confiant que son coéquipier sera toujours couronné le prochain champion de la division.

Oliveira et Makhachev seront les têtes d’affiche de l’UFC 280 à l’Etihad Arena le 22 octobre, lorsqu’ils se battront pour la ceinture que le Brésilien a perdue en manquant de poids avant sa défense contre Justin Gaethje en mai.

Oliveira, qui a battu Gaethje par TKO au premier round, a remporté 11 victoires consécutives, tandis que Makhachev est sur une série de 10 victoires. Le natif du Daghestan, qui se rend régulièrement aux Émirats arabes unis et a déjà combattu deux fois à Abu Dhabi, est actuellement le quatrième prétendant de la division. Oliveira, quant à lui, reste en tête du classement.

En tant que précédent champion des poids légers – il s’est retiré, invaincu, à Abu Dhabi en octobre 2020 – Nurmagomedov connaît le défi qui attend Makhachev, un compatriote et coéquipier de longue date qu’il entraîne désormais.

S’exprimant sur sa propre chaîne YouTube, Nurmagomedov a déclaré dans sa langue maternelle, le russe :  » Oliveira est là depuis longtemps. Quand il y a quelqu’un qui a une bonne série de victoires dans votre catégorie de poids, vous commencez à le voir comme un adversaire potentiel. Ensuite, vous commencez à penser à ce que vous devez faire lorsque vous le combattez.

« Nous l’avons étudié de près et nous continuons à l’étudier. Il a une très bonne guillotine. Il faut s’en méfier. Son corps est fait pour ça.

Lire aussi:  Basket-ball : Le Japon bat le Mali 89-56 à la Coupe du monde de basket-ball féminin

« En ce qui concerne son stand-up, de très bons genoux, et des coups de pied. Teeps [kicks] au corps et à la tête. Je ne dirais pas qu’il est fort, mais il a acquis beaucoup d’expérience et de confiance ces dernières années.

« Nous ne regardons certainement pas derrière lui, mais nous sommes sûrs que nous allons le passer. Nous devons juste être prudents et patients, et respecter le plan de jeu. »

L’UFC 280, qui marque le retour de la promotion dans la capitale pour la première fois depuis l’UFC 267 en octobre dernier, propose deux combats pour le titre et un certain nombre d’affrontements de haut niveau. Il marque la conclusion de la troisième Abu Dhabi Showdown Week.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*