Badminton : « Nagamatsu » perd la demi-finale du double contre les têtes de série chinoises.

La quête de Wakana Nagahara et Mayu Matsumoto pour reconquérir leur titre de championnes du monde de badminton en double s’est terminée samedi par une défaite en demi-finale (21-13, 21-14) face aux reines en titre, les Chinoises Chen Qingchen et Jia Yifan, numéro 1 mondial.

Connues des fans sous le surnom de « Nagamatsu », les sixièmes têtes de série ont dû se contenter du bronze aux Championnats du monde BWF après une nouvelle défaite en demi-finale face à Chen et Jia, qui avaient battu le duo japonais au même stade lors des championnats du monde de l’année dernière à Huelva, en Espagne.

Les Japonaises Wakana Nagahara (devant) et Mayu Matsumoto jouent contre les Chinoises Chen Qing Chen et Jia Yi Fan, numéro 1 mondial, en demi-finale du double féminin des Championnats du monde BWF à Tokyo, le 27 août 2022. (Essonne Info)

Chen et Jia n’ont jamais été menés dans le premier match et sont restés en tête après avoir mené 4-3 dans le second au Tokyo Metropolitan Gymnasium.

« La paire chinoise n’avait vraiment aucune faille dans son jeu », a déclaré Nagahara. « Ils étaient solides en attaque et en réception, et nous voulons aussi être à ce niveau. Notre réception n’était pas bonne, et je veux réfléchir à cela. »

Nagahara et Matsumoto, champions du monde dos à dos en 2018 et 2019, sont montés sur le podium lors de quatre championnats du monde consécutifs, où les demi-finalistes perdants reçoivent une médaille de bronze.

« Le défi à partir d’ici est de savoir comment nous pouvons améliorer notre attaque pour qu’elle soit là où elle devrait être », a déclaré Matsumoto. « Je veux le découvrir à l’entraînement ».

Lire aussi:  Charles Leclerc doit gagner le Grand Prix de Hongrie pour garder son rêve de championnat du monde.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*