• Crédit photo : Marie Pétry

Pour la compagnie Théâtre à cru, en résidence depuis trois saisons au Théâtre de l’Agora, il s’agit moins de monter un « classique » que de porter un regard nouveau sur cette pièce inachevée de Tchekhov, et de capter le souffle pré-révolutionnaire qui s’en dégage.

Ce sera un « théâtre-concert » une nouvelle fois exploré (chant, piano, guitare), une pièce électrique, violente, traversée par l’humour, emportée par l’énergie de la fête et la chaleur de l’été. Les sept personnages, coincés entre deux mondes, réclament « une vie nouvelle ».

Ils sont au point de bascule, là où tout semble possible : un nouveau départ mais également la chute. Et au milieu de ce déséquilibre émergent le désir, l’amour, l’ennui, l’alcool, l’enlisement, la provocation et par-dessus-tout une volonté de changement, intime et politique, c’est-à-dire tout ce qui fait l’univers de Tchekhov.

  • Mercredi 26 (20h00), jeudi 27 (19h00) et vendredi 28 (20h00) 2011
  • Au Théâtre de l’Agora d’Evry
  • De 6 à 22 €