Voici comment le prix d’Avalanche (AVAX) peut presque doubler, selon un analyste populaire du secteur des crypto-monnaies.

Un analyste de crypto largement suivi présente un indicateur crucial pour le concurrent d’Ethereum, Avalanche (AVAX).

Michaël van de Poppe raconte ses 623 400 followers sur Twitter qu’Avalanche et beaucoup d’autres altcoins ont chuté sous leurs moyennes mobiles de 50 jours en raison de la correction des prix de la semaine dernière.

Le trader dit que si les jetons peuvent récupérer cette moyenne mobile, cela déclencherait un rallye de prix « sérieux ».

« Récupérer [the 50-day moving average] déclencherait une sérieuse activation, il en va de même pour AVAX. »

Image

AVAX se négocie à 23,19 $ au moment de la rédaction. Le 14e actif cryptographique en termes de capitalisation boursière est en baisse de 1,4% au cours des dernières 24 heures.

Van de Poppe a également notes que Fantom (FTM), un autre concurrent d’Ethereum (ETH), est en train de consolider et attend de voir si le dollar américain inverse sa tendance à la hausse.

Prédit l’analyste,

« Le bloc d’ordre quotidien autour de 0,25$ constitue un support lourd. Si le renversement a lieu, une course rapide vers 0,365-0,37 $ est possible. »

Image

FTM se négocie à 0,307388 $ au moment de la rédaction. Le 65e actif cryptographique en termes de capitalisation boursière est en hausse de 0,16% au cours des dernières 24 heures.

Van de Poppe a également notes que la récente stabilité du prix du bitcoin pourrait être un signal de force.

« Eh bien, c’est une bonne chose que le Bitcoin reste stable, alors que le reste chute lourdement. Si l’euro s’inverse et que les actions impliquent un rebond, le Bitcoin pourrait avoir une certaine force décente. »

Le bitcoin (BTC) se négocie à 21 532 $ au moment de la rédaction, en hausse de 0,33 % au cours des dernières 24 heures.

Lire aussi:  Voici ce que réserve l'Ethereum (ETH) avant la fusion, selon l'analyste Michaël van de Poppe

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*