Une femme a été retrouvée morte  dans une cellule du commissariat de Longjumeau. Bien que les raisons de cet acte ne soient pas encore connues, il pourrait s’agir d’un suicide.

Dans la nuit du lundi 17 au mardi 18, une femme a été retrouvée morte au commissariat de Longjumeau. Après avoir été retrouvée en « état d’ivresse très avancé » sur la voie publique en début de soirée, elle avait été conduite par les services de secours à l’hôpital, avant d’être confiée à la police vers 17h30. Placée en cellule de dégrisement, cette femme  de 48 ans a été découverte inanimée par les policiers aux alentours de 23h00.

Les raisons de sa mort sont pour le moment inconnues, comme l’a précisé le procureur de la République de l’Essonne, Eric Lallement à l’AFP. Toutefois, la victime a été découverte avec son gilet serré autour du cou, a-t-il ajouté, ce qui pourrait laisser penser à un suicide. Afin de déterminer les causes de la mort, une autopsie devrait avoir lieu ce mercredi. La sûreté départementale de l’Essonne a été chargée de l’enquête.