Nostalgie et flashbacks : Kingdom Eighties joué à la Gamescom 2022

Kingdom Eighties ressemble à Stranger Things au premier abord, mais il a bien plus à offrir. Nous avons eu l’occasion de jouer à ce jeu à la Gamescom 2022.

Cologne – « On dirait Stranger Things !« C’est la première chose qui m’a frappé à propos de Kingdom Eighties. Mais le titre indépendant contient bien plus que ce que l’on pourrait croire au premier abord. Le jeu n’a en effet rien à voir avec Stranger Things, si ce n’est que les deux se servent des vibrations des années 80. Dieu merci, nous n’entendrons pas parler de Kate Bush dans Kingdom Eighties.

Kingdom Eighties : Invasion extraterrestre dans les années 80 – Bourré de références rétro-pop

Des vibrations des années 80 : La série Kingdom existe depuis longtemps et les développeurs ont déjà pu se constituer une petite base de fans avec leur projet. Mais avec Kingdom Eighties, c’est une toute nouvelle histoire qui voit le jour, détachée des anciens volets. Bien sûr, il y a quand même des mécanismes et des parties de l’histoire qui se réfèrent aux autres jeux Kingdom – dans un look pixelisé des années 80.

Un alien de Kingdom Eighties devant un téléviseur, surmonté du logo du jeu.

Le jeu à un joueur est le projet de cœur du développeur Gordon Van Dyke et est même vaguement basé sur sa propre biographie. Ayant grandi dans la Bay Area, près de Francisco, il voulait créer un jeu qui reflète sa jeunesse et ses films et séries préférés. L’histoire est fictionnelle, inspirée de films tels que « Les Goonies », et doit permettre aux joueurs de s’évader de leur quotidien. Tout comme dans « Les Goonies », nous accompagnons au cours de l’histoire un groupe d’adolescents qui doivent vaincre des sortes d’extraterrestres et qui ne peuvent s’en sortir qu’ensemble.

Lire aussi:  Casino en ligne du moment : Les meilleurs bonus de casino 2022

Envie d’en savoir plus sur la Gamescom 2022 ? Par ici

A Plague Tale : Requiem

Blood Bowl 3 : le plaisir du football avec la garantie de se casser les os

Park Beyond : Parc de loisirs sans frontières

Xbox Cloud Gaming de Microsoft : c’est aussi bien que cela

Mon coup de cœur de la Gamescom jusqu’à présent : un simulateur de construction

Kingdom Eighties est un side-scroller 2D classique aux graphismes 8 bits – exactement comme au bon vieux temps. Dans les différents niveaux, nous devons construire des camps, engager des ouvriers et résoudre le mystère autour des aliens. Le jeu ne rend pas les énigmes trop faciles – il faut beaucoup d’essais et d’erreurs. Comme nous n’attaquons pas nous-mêmes, nous avons besoin de nos « minions » pour protéger notre camp et nous-mêmes. Kingdom Eighties exige donc aussi beaucoup de stratégie et de tactique.

Le gameplay et le look de Kingdom Eighties sont prometteurs, mais le jeu nous laisse malgré tout avec de nombreuses questions. Ainsi, l’histoire du jeu ne nous est pas encore vraiment claire, alors qu’il s’agit sans doute du point central du jeu. Nous devons donc attendre d’autres trailers du jeu. Une date de sortie précise n’est pas encore connue non plus.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*