Ollie Robinson de retour pour le deuxième test, l’Angleterre cherche à égaliser la série contre l’Afrique du Sud.

Le lanceur rapide anglais Ollie Robinson a été rappelé pour le deuxième test contre l’Afrique du Sud, alors que les hôtes tentent d’égaliser la série de trois matchs.

Le lanceur du Sussex Robinson, qui a joué pour la dernière fois pour l’Angleterre lors du dernier test des Ashes en janvier, remplace Matthew Potts pour le match à Old Trafford qui commence jeudi.

L’Angleterre devra élever considérablement son niveau de jeu après avoir perdu le match d’ouverture à Lord’s par une manche et 12 runs.

L’approche offensive de l’Angleterre leur a permis de gagner contre la Nouvelle-Zélande et l’Inde. Mais le capitaine Ben Stokes est maintenant confronté à un véritable défi pour la nouvelle philosophie de son équipe.

Après une série d’Ashes médiocre, où son approche de la forme physique a été remise en question par l’équipe d’entraîneurs de l’Angleterre, Robinson – qui compte 39 guichets en neuf tests à une moyenne de 21,28 – a manqué la tournée suivante aux Antilles à cause de spasmes au dos.

Il devait jouer pour une sélection du comté contre la Nouvelle-Zélande en mai, mais il a manqué le match à cause d’une raideur du dos, avant qu’un accès de Covid-19 ne l’oblige à passer plus de temps sur la touche.

Une bonne prestation des Lions anglais lors de leur récent match de tournée contre les Proteas a confirmé qu’il était en meilleure forme et Stokes a rendu hommage à ses efforts après avoir confirmé son rappel.

« J’ai été très honnête et sincère avec Robbo. Je pense que c’est quelque chose que les gens méritent. Plutôt que d’avoir une conversation et de s’en sortir facilement, je préfère lui faire savoir exactement où j’en suis », a-t-il déclaré au sujet des premiers échanges entre les deux hommes.

Lire aussi:  Novak Djokovic ne pourra pas participer à l'US Open en raison du maintien des règles relatives au vaccin Covid

« Cela lui a permis de partir et de travailler sur ce qui lui a été demandé. Tout ce que je peux dire, c’est qu’il a fait cela à l’extrême. Il a travaillé dur en coulisses.

« Je pense que ça a été une période très difficile pour Ollie parce que ce n’est pas sa forme qui l’a laissé tomber. C’était son corps. C’est évidemment une chose très difficile à gérer. Mais je pense qu’il peut s’en souvenir et s’en servir comme d’un souvenir et d’une expérience à acquérir.

« Il est ici dans l’équipe et il joue cette semaine. Donc tout ce qui s’est passé dans le passé est quelque chose qui l’a fait grandir, et il a beaucoup appris sur lui-même. Pas seulement en tant que personne mais aussi en tant que joueur. »

Pendant ce temps, l’ouvreur Zak Crawley a conservé sa place malgré une autre mauvaise sortie à Lord’s où il a marqué 9 et 13.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*