Une semaine après le coup d’éclat qui aura vu le renversement du régime tunisien, le Théâtre de l’Agora accueille une troupe tout juste arrivée de Tunisie, pour sa première date en France. Amnesia est une allégorie du régime tunisien qui vient de s’écrouler. L’occasion de mieux comprendre le fonctionnement et les contradictions d’un système qui ne pouvait que tomber.

La Tunisie a connu un mois de révolte et de mobilisation sociale inattendues. Parmi les manifestations organisées, suite à l’immolation d’un jeune vendeur de fruit à Sidi Bouzid, un collectif d’artistes organisait un rassemblement de soutien mardi dernier. La centaine de personne présente a alors été molestée par la police, avant de se faire disperser violemment. Plusieurs personnes de la compagnie Familia Théâtre de Tunis était présentes, et la présentation au public de Amnesia, leur dernière création, ne manquera pas de susciter en eux une certaine émotion.

Telle une caisse de résonance avec les évènements actuels, Amnesia est l’histoire d’un homme politique soigné de ces maux « mentaux » après avoir avoir appris à la télévision qu’il était écarté du pouvoir. Victime d’un incendie dans sa maison, il explique à qui veut l’entendre les raisons de ce qui lui arrive. Questionnements paranoïaques ou dénonciation d’un système ultra répressif, cette pièce invite le spectateur a cerner les problématiques sociales et sociétales qui touchent ce pays en pleine métamorphose.

  • Amnesia – Par le Familia Théâtre de Tunis
  • En langue arabe sur-titré en français
  • Vendredi 21 janvier, 20H
  • Théâtre de l’Agora d’Evry, Place de l’Agora