Pour sa 41ème édition, le meeting de Cerny-La Ferté-Alais a bravé la morosité météorologique pour réunir les amoureux de l’aviation.

Il n’est jamais évident de tenir un meeting aérien sous des trombes d’eau. Néanmoins, l’amicale Jean Baptiste Salis a encore tenu toutes ses promesses avec deux jours de sensations fortes assurées. Voltige, démonstrations sur plusieurs appareils d’époque ou fusées militaires de dernière génération, les aficionados ont pu admirer les pilotes sous leur meilleur jour. Grosse sensation sur les pistes de Cerny, la toute nouvelle démonstration de la patrouille de France qui fête cette année ses 60 ans. Les mauvaises conditions de vol et la boue n’ont finalement pas découragé les spectateurs : au contraire, on eût dit que la foule était plus intense que ces dernières années.

Thibault, jeune pilote-planeur amateur, trouve rapidement la raison pour laquelle il s’est déplacé malgré le gris ambiant «  l’avantage de ce meeting, c’est qu’il crée une vraie proximité entre le public et les pistes. Les barrières sont proches, contrairement au Bourget où pilotes et machines sont assez loin ».

Une organisation rondement menée, des pilotes expérimentés et des machines clinquantes, c’est ce qui a permis à ce 41ème meeting de faire passer l’engouement du public avant la désagréable sensation d’un printemps (presque) raté.