Samedi sera inaugurée une structure inédite dans la région, un lieu de prévention et d’information face au cancer, qui reste la première cause de mortalité de France.

C’était la dernière volonté de la regrettée Mme Judlin de Bouville : mettre en place des moyens pour sensibiliser les jeunes générations aux risques de cancer liés à leur mode de vie. C’est en son honneur et grâce à la fortune qu’elle a léguée qu’a été créée la fondation JDB, un organisme reconnu d’utilité publique qui peut aujourd’hui proposer au public un dispositif de prévention de référence.

Antéïa, un bâtiment implanté à Fontenay-les-Briis, sera officiellement ouvert samedi en présence du président du Conseil général Jérôme Guedj, de la députée essonienne Nathalie Kosciusko-Morizet, la présidente de la Ligue nationale contre le cancer, le Professeur Jacqueline Godet, et le président de la fondation JDB, le Dr Hervé Gautier, qui accueilleront la ministre déléguée à la réussite scolaire, George Pau-Langevin.

Ce centre d’accueil – le troisième en France, le premier en Île-de-France – aura en effet pour mission de parler aux écoliers des dangers liés au tabac, à l’alcool, la mauvaise alimentation et le manque d’exercice physique. Pour preuve, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime à 40 pour cent la part des cancers qui pourraient être évités si on changeait ces habitudes.

Antéïa fonctionnera comme un laboratoire de recherche et un lieu d’information, grâce à des sessions de formations ouvertes notamment aux scolaires, pour les aider à mieux comprendre les enjeux liés à leur santé.