Le siècle de Sikandar Raza est vain, l’Inde remporte la série de matchs ODI 3-0 contre le Zimbabwe.

Sikandar Raza a réalisé un superbe siècle mais n’a pas réussi à franchir la ligne d’arrivée. L’Inde a gardé ses nerfs et a battu le Zimbabwe par 13 runs lors du troisième ODI à Harare lundi pour compléter la série 3-0.

Raza a frappé 115 fois en 95 balles et a été l’avant-dernier joueur à tomber après avoir donné une véritable frayeur à une attaque de bowling indienne insuffisante. Le Zimbabwe a été éliminé pour 276 avec trois balles restantes, après que l’Inde ait atteint un total de 289-8.

Les visiteurs semblaient prêts pour la victoire lorsqu’ils ont réduit l’équipe locale à 122-5 avec tous les buteurs habituels, sauf Raza, de retour au pavillon. Mais Raza s’est débarrassé de sa mauvaise forme lors des deux premiers matchs et a laissé le Zimbabwe avec 17 runs en 12 balles pour la victoire. L’arrière-garde n’a pas été à la hauteur, et le Zimbabwe n’a pas réussi à trouver le chemin de la victoire après une course courageuse.

La victoire a été préparée par Shubman Gill qui a réalisé son premier cent international. Gill a frappé 130 fois en 97 balles, réalisant 15 quads et un six. Ishan Kishan (50), Shikhar Dhawan (40) et Rahul (30) ont également contribué avec la batte.

Ce siècle de percée pour Gill, 22 ans, est survenu moins d’un mois après qu’il soit passé tout près de l’exploit en marquant un 98 sans défaite contre les Antilles à Port of Spain.

Gill a partagé un partenariat de 140 points avec Kishan, qui a atteint son demi siècle avant d’être éliminé par Tony Munyonga. Dès la première balle de la dernière manche, Gill a cherché à atteindre une limite, mais a atteint la hauteur plutôt que la distance sur une livraison de Brad Evans et a été attrapé à long-off par Innocent Kaia.

Lire aussi:  La victoire de Barcelone à Séville est un "signe positif" et le "fantastique" Lewandowski marque à nouveau.

La chance a été deux fois du côté de Gill, qui a survécu à un appel pour une jambe avant à 97 ans et a été abandonné par Victor Nyauchi à 110 ans. Kishan a réussi six quads et Dhawan cinq quads, tandis que Rahul a fait oublier qu’il avait été éliminé pour un seul coup lors de la deuxième ODI, avec un coup comprenant un six et un quatre.

Evans a été le seul lanceur à impressionner, avec un record de carrière de 5-54 en 10 manches.

Raza, qui a retrouvé la forme qui lui avait permis de réaliser des centuries invaincues lors de deux ODI contre le Bangladesh, a joué 95 balles et a réalisé trois six et neuf fours. Parmi les joueurs de l’ordre supérieur du Zimbabwe, Sean Williams (45) s’est montré le plus efficace avec un tour de batte comprenant sept fours. Evans (28) a partagé un stand de 104-runs avec Raza.

Avesh Khan (3-66) a pris le plus grand nombre de wickets parmi les lanceurs indiens, mais alors que Shardul Thakur (1-55) était cher, il a pris le précieux wicket de Raza. Les lanceurs Kuldeep Yadav (2-38) et Axar Patel (2-30) ont été les meilleurs lanceurs indiens de la journée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*