Fil ROUGE > Lors des journées du patrimoine, le week-end dernier, Préfigurations a lancé la 4ème édition de Villes & Toiles, festival avec lequel Essonne Info est partenaire. Essonnien, profondément engagé sur le territoire, il est l’un des 4 festivals en France à lier Ville et Cinéma. Nous avons choisi de lui consacrer le fil rouge de cette semaine.

White Nights pour les anglophones, Notte Bianca pour les Italien, Noche en Blanco pour les Espagnols ou Baltā Nakts pour les Lettons, la Nuit Blanche a bien été inventée à Paris en 2002. Reconduite chaque année le premier week-end d’octobre, ce festival s’entend dans différents pays certes mais également dans de nombreuses villes de France et à l’instar de la Fête de la Musique, cette innovation française ne labélise que les évènements  répondant à un cahier des charges précis.

Mettre en valeur de l’espace urbain par la création moderne, rendre l’art accessible à tous, c’est bien ainsi que l’entend l’équipe Prefigurations. Ils font partie de la dizaine d’organisateurs de La Nuit Blanche 2010 en banlieue parisienne : placé en n°3 avant Nanterre et Vincennes, la ville d’Etampes se prépare à accueillir au Conservatoire de Musique, différents artistes dès 20h30. Au programme de la nuit, projection de vidéos sur la façade, concert de flûte morcelé et réparti sur toute la nuit, mêlé à des textes nous invitant au voyage. Entre boissons et sucreries violettes, les invités trouveront la dernière surprise au fond du jardin sous forme d’une sculpture mais nous n’en saurons pas plus puisque les organisateurs restent très mystérieux à ce sujet…

Et pour profiter au mieux de la soirée, rendez-vous à Etampes toujours mais au StudioDéclic pour un vernissage qui mélange photo, peinture, dessin, trois techniques, trois visions de la ville, trois artistes.

Et si ça ne finissait que le dimanche soir ?

Ca tombe bien, Villes & Toiles a pensé à celles et ceux qui ne voulaient pas s’arrêter en si bon chemin en clôturant son festival à la fin du week-end : une dernière journée de voyage. Dès 14h, nous sommes invités à grimper sur le pont qu’ils nous ont construit pour embarquer sur l’Oise afin de découvrir un film de 1934 l’Atalante avec Michel Simon. Ensuite, rendez-vous sur le parvis de CINEtampes pour le concert d’un homme orchestre qui nous emmènera dans un univers coloré entre la Croatie et la France : un coup de fouet pour tous les noctambules. Enfin, dernière destination avec l’Espagne de 1560 (rassurez-vous, le film est de 1970) et ses conquistadors introduit par LE spécialiste de Tintin, Pierre Fresnault-Desruelle qui nous fera, quant à lui, faire le tour du monde avec le célèbre reporter.

  • Samedi 2 octobre – entrée libre
    > 19h Vernissage de l’exposition « Rive Blanche » au Studio Déclic (Etampes)
    > 21h Nuit Blanche «  La ville se présente différemment selon qu’on y vient par terre ou par mer » au Conservatoire Municipal de Musique (Etampes)