Depuis le début de semaine, la Seine est placée en vigilance jaune à cause des intempéries qui ont touché quelques départements bourguignons et champenois. Un retour à la normale est prévu pour le début de semaine prochaine.

Carte inondation Ile-de-France

Suite aux fortes intempéries qui ont touché notamment les départements de l’Aube, de la Haute-Marne et de l’Yonne en fin de semaine dernière, plusieurs cours d’eau sont sous haute surveillance. De nombreuses communes ont été victimes d’inondations et le sont encore actuellement. Jusque dans l’après-midi ce mardi, certains affluents de l’Yonne est de l’Aube étaient même placés en vigilance de niveau 3 sur une échelle qui en compte quatre. Ainsi, ces départements risquaient de connaître encore une crue génératrice de débordements importants.

Ces masses d’eau se déplacent donc depuis le début de semaine en direction de l’Essonne. Le niveau de la Seine enfle d’heure en heure entre Melun et Vigneux-sur-Seine. Sur ce tronçon, la Seine a été placée en vigilance jaune (niveau 2). Cette alerte signifie que des risques de crue et de montée rapide des eaux sans dommages significatifs sont à prévoir sur les bords du fleuve. Le seuil des trois mètres devrait ainsi être dépassé au niveau de Corbeil-Essonnes.

Vers un retour à la normale

Bien que le niveau et le débit de la Seine augmentent à vue d’œil, la Préfecture de l’Essonne signale « qu’il n’y a pas de risque de crue importante pour les prochaines heures ». Pour lutter contre une éventuelle inondation, « une vigilance permanente est tout de même exercée » poursuit la Préfecture.

Durant les prochains jours une hausse des niveaux de la Seine est à attendre. Cependant, un retour à la stabilité est à venir dans les sept prochains jours. Le record de la crue historique de 1910 à Corbeil-Essonnes, avec ses 5 mètres 75 ne sera pas battu.