UFC 278 : Leon Edwards assomme Kamaru Usman et remporte le titre de champion des poids welters.

Leon Edwards a assommé Kamaru Usman d’un coup de pied à la tête et au cou dans la dernière minute du cinquième round pour remporter le titre des poids welters à l’UFC 278 à Salt Lake City samedi soir.

Usman semblait être à quelques secondes d’une 16e victoire consécutive, ce qui aurait égalé le record de l’UFC, avant qu’Edwards n’intervienne juste à temps. Il a porté le coup de grâce à 56 secondes de la fin du combat.

« Ce coup de pied croisé a atterri parfaitement », a déclaré Edwards.

Usman avait contrôlé tout le combat et battait Edwards à plate couture jusqu’à ce que le challenger le frappe à 4:04 du cinquième et dernier round. Usman menait 39-37 sur les trois cartes des juges.

Edwards a ainsi mis fin à la série de 15 victoires consécutives d’Usman, qui n’est plus qu’à un pas du record d’Anderson Silva à l’UFC.

Edwards, qui a perdu contre Usman en 2015, est seulement le deuxième Britannique à devenir champion de l’UFC, après Michael Bisping en 2016.

Il a déclaré dans son interview d’après-combat dans l’octogone : « Je ne peux pas le mettre en mots. Ces quatre années ont été longues. Ils ont tous douté de moi, ils ont tous dit que je ne pouvais pas le faire. Et maintenant, regardez-moi !

« Je viens des tranchées, je suis construit comme ça. Je vais jusqu’à ce que la bataille soit terminée.

« Je le fais pour tous ceux qui viennent derrière moi. Je vous ai dit que c’était possible. On peut gagner une ceinture, au Royaume-Uni. Regardez-moi maintenant. Je vous ai dit que je pouvais le faire.

Lire aussi:  Karim Benzema va t-il faire gagner la Coupe du monde avec l'équipe de France ?

« Dieu est de mon côté. Je l’ai dit toute la semaine, j’ai senti que c’était mon moment. Tout ce qui s’est passé dans le passé – deux ans d’absence, la pandémie, tout ça. Ils ont tous dit que je ne pouvais pas revenir et le faire.

« Il n’y a pas de rouille du ring. Regardez-moi maintenant, le champion du monde. Je suis né en Jamaïque avec rien, regardez-moi maintenant. »

Le premier événement de pay-per-view de l’UFC dans l’Utah a attiré 18 321 fans et 4,2 millions de dollars de recettes, un record pour la Vivint Arena. Il s’agit du 23e événement consécutif à guichets fermés pour l’UFC.

Le chef de l’UFC, Dana White, a fait l’éloge de l’atmosphère de l’arène et a déclaré que l’UFC pourrait revenir dans l’Utah dès 2023.

« Vous pouvez mettre cette foule au même niveau que n’importe qui ce soir », a déclaré White.

L’ancien champion de l’UFC Conor McGregor a écrit sur Twitter : « Une scène incroyable à voir ! Félicitations à Leon ! Un vrai bon, solide et dévoué artiste martial mixte !

« Le deuxième seul champion britannique de l’UFC ! Incroyable ! Félicitations mon pote ! »

Pendant ce temps, Paulo Costa a battu l’ancien champion poids moyen Luke Rockhold par décision unanime dans le combat poids moyen. Costa (14-2) avait perdu deux combats consécutifs avant d’arriver à Salt Lake City.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*