Novak Djokovic est « heureux de sa performance » alors qu’Andy Murray quitte Wimbledon au profit de John Isner.

Le champion en titre, Novak Djokovic, s’est déclaré « heureux de sa performance » après avoir atteint le troisième tour de Wimbledon, alors que son rival de toujours, Andy Murray, a subi sa première élimination de l’histoire du All England Club.

Djokovic, tête de série numéro un, a éliminé l’Australien Kokkinakis 6-1, 6-4, 6-2 et affrontera son compatriote serbe Miomir Kecmanovic.

« Je suis très heureux de ma performance. J’ai très bien commencé, j’ai été solide depuis le fond du court », a déclaré Djokovic, qui cherche à rejoindre Pete Sampras en tant que septuple champion de Wimbledon.

« Je l’ai fait travailler sur chaque point et je l’ai fait tourner sur le court », a ajouté le 20ème vainqueur de tournois majeurs.

Murray, désormais 52e au classement, n’a pas réussi à briser son service une seule fois contre Isner, demi-finaliste en 2018, qui a décoché 36 aces et 82 coups gagnants au total.

« Il ne m’a pas donné beaucoup d’occasions », a déclaré Murray, dont les précédentes sorties les plus précoces ont eu lieu au troisième tour en 2005 et 2021.

« Mon jeu était à un bon endroit. Je me sentais bien sur le court, mais je n’ai pas pu obtenir la victoire. »

Isner, 37 ans, était gracieux au lendemain de sa première victoire en neuf rencontres contre le Britannique.

« Je ne suis certainement pas un meilleur joueur de tennis qu’Andy Murray. J’ai peut-être été un peu meilleur que lui aujourd’hui », a déclaré l’Américain.

Isner a également porté son total d’aces en carrière à 13 724 et n’est plus qu’à quatre longueurs du record détenu par Ivo Karlovic.

Lire aussi:  Sergio Garcia retient sa démission du DP World Tour pour découvrir son éligibilité à la Ryder Cup

Casper Ruud, troisième tête de série et finaliste de Roland-Garros, qui devait affronter Djokovic en demi-finale, a été éliminé par Ugo Humbert (112e) par 3-6, 6-2, 7-5, 6-4.

Mais l’Espagnol Carlos Alcaraz est resté en course pour rencontrer le sextuple champion en quarts de finale en atteignant le troisième tour pour la première fois.

Le flamboyant tireur espagnol affronte l’Allemand Oscar Otte pour une place en huitième de finale.

Otte n’a eu besoin que de 15 minutes pour atteindre le troisième tour lorsque l’Américain Christian Harrison s’est retiré sur blessure alors qu’il était mené 3-1 dans leur match du deuxième tour.

Le compatriote d’Alcaraz, Alejandro Davidovich Fokina, a subi une sortie controversée face à Jiri Vesely.

Alors qu’il était mené sur la balle de match dans le tie-break du dernier set, Davidovich Fokina a frappé une balle hors du court, a été pénalisé d’un point et a perdu le match.

« Je ne suis pas d’accord avec ça. C’est fou… quelle façon minable de terminer le match », a déclaré le grand joueur de tennis américain John McEnroe à ESPN.

Chez les femmes, Anett Kontaveit, deuxième tête de série, Garbine Muguruza, neuvième tête de série et ancienne championne, ainsi que Emma Raducanu, 10e tête de série et vainqueur de l’US Open, sont toutes sorties.

Lire aussi:  Danny Ings a raison, Aston Villa s'impose face à Leeds dans le choc de Brisbane.

Kontaveit s’est inclinée 6-4, 6-0 face à l’Allemande Julie Niemeier et l’Estonienne a vécu un autre Grand Chelem à oublier.

Kontaveit n’a atteint les quarts de finale d’un tournoi majeur qu’une seule fois en 29 tentatives.

Muguruza, la championne 2017, a perdu son match de premier tour retardé 6-4, 6-0 contre la Belge Greet Minnen.

Raducanu, qui tente de devenir la première femme britannique championne du All England Club depuis 45 ans, a été battue 6-3, 6-3 par la Française Caroline Garcia (55e).

« J’ai vraiment apprécié de jouer sur le Court Central, c’était ma première fois et c’était très spécial », a déclaré Garcia, qui a battu l’adolescente britannique de 25 coups gagnants.

Il n’y a pas eu de tels drames pour la troisième tête de série Ons Jabeur ou la cinquième tête de série Maria Sakkari, qui se sont qualifiées pour les 32èmes de finale en deux sets.

L'Ukrainienne Lesia Tsurenko, à droite, célèbre sa victoire sur sa compatriote Anhelina Kalinina. PA

Lesia Tsurenko s’est imposée en trois sets face à sa compatriote ukrainienne Anhelina Kalinina pour atteindre le troisième tour pour la deuxième fois.

Tsurenko, classée 101e, arborait fièrement un ruban aux couleurs de l’Ukraine sur son maillot.

« C’était un grand court. Deux joueurs ukrainiens mais beaucoup de gens nous regardaient. Nous avons ressenti un soutien incroyable », a déclaré Tsurenko après sa victoire 3-6, 6-4, 6-3.

« Aujourd’hui, sur le chemin de l’hôtel au club, nous avons eu un chauffeur », a-t-elle ajouté. « Elle a emmené deux personnes d’Ukraine dans sa maison.

« Je pense que c’est incroyable quand les gens aident autant les Ukrainiens ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*