Du 23 au 24 avril, les deux chefs de file des plus grands partis politiques de France seront en déplacement tour à tour en Essonne. Programme de ces deux réunions publiques qu’organiseront successivement Jean-François Copé (UMP) et Harlem Désir (PS).

article2

Cette semaine, les présidents des deux plus grandes forces politiques françaises investissent l’Essonne. Ainsi, Jean-François Copé sera en déplacement ce mardi 23 avril, à 20h00 au Gymnase David Douillet du Coudray-Montceaux. Sa venue sera suivie par celle du premier secrétaire du Parti Socialiste, le 24 avril, à 19h30 au Gymnase Jean Louis Moulin (place Bexley) d’Evry. Chacun de ces chefs de file de partis effectuent se déplacement en Essonne en vue de nouer un dialogue constant avec les Français.

En lançant la semaine de l’Engagement, Jean-François Copé invitera les personnes qui le souhaitent pour débattre avec les Essonniens « sans tabou », sur la politique menée par le gouvernement depuis un an. Ce débat se fera également en présence de Georges Tron, maire de Draveil, Jacques Lebigre Secrétaire Départemental de l’UMP et Franck Marlin, député de l’Essonne. « Jamais en moins d’un an un président n’avait connu un tel discrédit, explique le Président de l’UMP. L’UMP doit incarner l’alternance ». C’est ainsi le thème de cette réunion publique. Le but de ce rendez-vous est de proposer et dire aux Français qu’il y a  «  une autre voie qui est possible, comme le souligne Jean-François Copé. C’est une étape de plus dans la reconquête du cœur des français ».

De son côté, le premier secrétaire du Parti Socialiste Harlem Désir convie les Essonniens à participer aux Ateliers du changement. Le PS souhaite par ce biais « écouter les citoyens et construire avec eux le changement ». C’est une manière de « poursuivre la démarche d’ouverture entamée par le Parti Socialiste qu’il avait entreprit lors des primaires citoyennes », précise le député de la 1ère Circonscription de l’Essonne, Carlos da Silva. Suite aux précédentes réunions de Brest, Marmande et Grenoble, les Essonniens pourront à leur tour apporter leurs réflexions et propositions qui « seront portées par le Parti socialiste afin d’enrichir le débat politique, les grandes réformes à venir ». Cette date constituera l’une des huit étapes auxquelles participera Harlem Désir dans toute la France et l’unique événement de ce type en Ile-de-France.