Le bitcoin est actuellement bon marché dans le contexte de la  » plus grande situation de survente depuis des années « , déclare l’expert en macroéconomie de Fidelity – voici pourquoi

Un cadre supérieur du géant des services financiers Fidelity Investments estime que le bitcoin (BTC) est actuellement une bonne affaire.

Le directeur de la macroéconomie mondiale de Fidelity, Jurrien Timmer. déclare que que, sur la base de la thèse selon laquelle le prix du bitcoin augmentera à mesure que son réseau se développera, l’actif cryptographique phare semble « bon marché ».

« Si vous croyez en la thèse de la courbe d’adoption du bitcoin (c’est-à-dire que le réseau continuera à se développer conformément aux courbes en S précédentes), alors il est raisonnable de considérer le bitcoin comme bon marché à ces niveaux. »

Image

Selon l’expert en macroéconomie, le prix du Bitcoin est sous la croissance réelle et prévue de son réseau.

« Pour moi, la principale nuance est la pente de la courbe d’adoption. Que nous utilisions la courbe des téléphones portables ou la courbe d’Internet comme proxies, le prix du bitcoin est inférieur à sa courbe de croissance réelle et projetée du réseau. Cette courbe constitue un point d’ancrage fondamental pour le prix du bitcoin. »

Image

Timmer a précédemment expliqué que le taux d’adoption du bitcoin est susceptible de miroir celui des téléphones mobiles ou de la technologie Internet.

En utilisant l’analogie du bitcoin comme or numérique, Timmer déclare : que le roi des crypto a été massivement survendu lors de la récente baisse du marché et qu’il s’est écarté de la tendance lorsque les deux sont comparés côte à côte.

« Si le bitcoin est le petit frère précoce de l’or, il est logique d’examiner le prix du bitcoin par rapport à l’or (c’est-à-dire le bêta du bitcoin par rapport à l’or). Techniquement, la récente liquidation a produit la plus grande condition de survente depuis des années (mesurée par le nombre d’écarts types par rapport à la tendance). »

Image

L’expert en macroéconomie indique également que, dans le contexte de la crise des crypto-monnaies, le pourcentage de bitcoins détenus depuis moins de trois mois (détenteurs à court terme) reste relativement inchangé, tandis que le pourcentage de bitcoins détenus depuis plus de 10 ans (détenteurs à long terme) est en hausse.

Lire aussi:  Une banque avec 489 000 000 000 $ d'actifs explique comment les crypto-monnaies peuvent atteindre le grand public : Rapport

« Qui achète des bitcoins ces jours-ci ? Apparemment pas les touristes (c’est-à-dire les détenteurs à court terme). Le pourcentage de bitcoins détenus depuis moins de trois mois a à peine bougé ces derniers temps. »

Image

« Mais le nombre de HODLers ne cesse d’augmenter. Le pourcentage de bitcoins détenus depuis au moins 10 ans est maintenant de 13%. »

Image

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*