Football : Les espoirs japonais veulent jouer en Angleterre avant la Coupe du monde

Les Japonais Kaoru Mitoma, Takehiro Tomiyasu et Yuta Nakayama espèrent que leur séjour en Angleterre leur sera bénéfique à trois mois de la Coupe du monde au Qatar.

Mitoma a brillé avec Brighton en Premier League, Tomiyasu avec Arsenal, tandis que Nakayama a bien débuté avec Huddersfield, en deuxième division.

Mitoma, 25 ans, s’est présenté en Europe la saison dernière lors d’un prêt impressionnant au Royal Union Saint-Gilloise en Belgique. Il a fait vibrer les supporters de Brighton samedi pour ses débuts, un caméo de 15 minutes lors du match nul 0-0 à domicile contre Newcastle.

Kaoru Mitoma est photographié en action pour Brighton and Hove Albion contre Newcastle United lors d’un match de Premier League à Brighton, Angleterre, le 13 août 2022. (Pour usage éditorial uniquement)(Essonne Info)

Mitoma a déclaré qu’il n’avait « aucun trac » en entrant dans le Falmer Stadium bondé et sa confiance s’est reflétée dans sa performance éblouissante.

Le point culminant a été de s’en prendre à Kieran Trippier, de contourner l’international anglais et de donner le ballon à Pascal Gross, qui est passé à côté.

Les fans japonais sont habitués à voir Mitoma découper ses adversaires en 2020 et 2021 pour Kawasaki Frontale.

« Je suis heureux que le rêve se soit réalisé, mais frustré que nous n’ayons pas pu obtenir la victoire », a déclaré Mitoma à propos de ses débuts en championnat. « C’était difficile car je n’ai pas eu beaucoup de ballon, mais j’ai pu créer une occasion et je crois que l’on attend de moi que j’en montre davantage. »

« Je crois que (Trippier) était assez fatigué après avoir joué la première mi-temps du côté du soleil, et je pense que je dois être gagnant dans ces circonstances. Il y avait cet écart dans notre condition, mais c’est un point positif que j’ai pu le dépasser. »

L’entraîneur principal Graham Potter est ravi d’avoir Mitoma, qui n’est que le deuxième véritable ailier japonais à jouer en première division anglaise après Ryo Miyaichi, qui a joué un total de 17 matchs pour Bolton, Wigan et Arsenal.

Lire aussi:  Islam Makhachev est prêt à affronter Michael Chandler pour la ceinture vacante des poids légers de l'UFC.

« Il va poser des problèmes aux arrières, il a la capacité de passer devant les gens. Il est assez unique. Il a eu un impact fantastique », a déclaré Potter. « Il est un peu un cauchemar pour les défenseurs. Je n’aimerais pas jouer contre lui, ça c’est sûr. »

Les deux buts de Mitoma contre l’Australie en mars ont permis au Japon de se qualifier pour le Qatar. Il sait qu’il devra s’adapter rapidement à son nouvel environnement pour gagner le temps de jeu nécessaire avant la Coupe du Monde.

« Je pourrais faire le premier pas et montrer un aperçu du type de joueur que je suis aux supporters », a-t-il déclaré. « Je pourrais aussi montrer un peu à l’entraîneur principal et aux entraîneurs que je peux faire le travail ».

« Il s’agira de savoir combien je peux produire (en termes de chiffres), et je sens que je dois le faire quand on me donne plus de temps de jeu. La chose la plus importante est de maintenir ma condition et de rester sans blessure. »

Takehiro Tomiyasu est photographié en action pour Arsenal contre Leicester City lors d’un match de Premier League à Londres le 13 août 2022. (Pour usage éditorial uniquement)(Essonne Info)

Tomiyasu sait ce qu’il faut faire pour jouer dans l’une des meilleures ligues du monde après que des blessures aient fait dérailler son bon départ avec Arsenal la saison dernière.

Le joueur de 23 ans s’est rapidement imposé au poste d’arrière droit mais a manqué la plupart des matchs d’Arsenal de janvier à avril en raison de blessures aux deux mollets, ce qui l’a limité à 21 apparitions en championnat.

Une blessure en fin de saison l’a également empêché de participer aux quatre matches amicaux internationaux du Japon en juin avant qu’il ne fasse son retour à la compétition samedi, entrant en jeu à 15 minutes de la fin lors de la victoire d’Arsenal sur Leicester 4-2 à domicile.

Lire aussi:  Skateboarding : Les Japonaises occupent le podium lors des qualifications pour les Jeux olympiques de Paris

« La chose la plus importante est de ne pas en faire trop, afin d’être toujours en forme et prêt à jouer jusqu’à la fin de la saison », a-t-il déclaré.

« J’ai eu beaucoup de blessures la saison dernière… J’ai besoin de la volonté de gagner à nouveau une place de titulaire, comme un nouveau joueur. »

La participation d’Arsenal à l’Europa League signifie qu’il y aura souvent deux matchs par semaine avant la Coupe du monde, ce dont Tomiyasu se réjouit.

« Je pense que ma forme physique va s’améliorer », a-t-il déclaré à propos de la liste de matchs encombrée. « Il n’y aura pas de Coupe du monde si je ne fais pas mon travail à Arsenal. Je veux d’abord profiter au maximum de mes journées ici ».

Yuta Nakayama est photographié en action pour Huddersfield Town contre Burnley lors d’un match de Championship de deuxième division à Huddersfield, en Angleterre, le 29 juillet 2022. (AMA/Getty/Essonne Info)

Dans le championnat de deuxième division, le passage de Nakayama du club néerlandais de Zwolle à Huddersfield est passé sous le radar. Bien qu’il n’ait pas été titulaire avec le Japon lors des qualifications pour la Coupe du monde, ce défenseur polyvalent pourrait être utilisé lors de la phase finale.

Le joueur de 25 ans a ouvert le score de la tête lors de sa première titularisation en championnat, samedi dernier, lors de la victoire 3-1 à domicile contre Stoke.

« Le championnat était un monde inconnu pour moi, mais j’ai l’impression que je m’adapte à son côté physique », a-t-il déclaré. « C’est grâce à l’accumulation du travail que j’ai fourni à la fois au Japon et aux Pays-Bas, car je visais à jouer (en Angleterre). »


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*