Chaque semaine, et ce, jusqu’à fin juin, Essonne info vous propose de découvrir dix-sept « villes-clés » des prochaines élections municipales de 2014. Avec la présentation des forces en présence de chaque commune, comprenez ainsi les différents enjeux de ces élections.

Elles n’auront lieu que dans un an, pourtant elles sont déjà au cœur de nombreuses discussions. Il s’agit des élections municipales. Au mois de mars 2014, les électeurs des 196 communes essonniennes devront passer par les urnes pour élire leur maire. Ainsi, les 93 villes gérées par la droite, (26 pour l’UMP, 2 pour le Nouveau Centre, 13 radicaux, 49 divers droite), les 50 dirigées par la gauche (27 PS, 4 communistes, 3 Parti de Gauche, 14 divers gauche, 1 vert) et les 53 communes administrées par des maires sans étiquettes risquent pour une partie d’entre elles, de basculer dans l’opposition.

Par le biais de cette rubrique hebdomadaire, nous vous proposerons chaque semaine de mieux saisir quelles sont les forces en présence et quels sont les multiples enjeux de ces élections en analysant la situation ville par ville. Dix-sept communes passeront ainsi au crible d’Essonne Info.

Pour débuter cette série, nous avons choisi de faire un zoom sur la commune de Viry-Châtillon. Avec l’officialisation de la candidature de Jean-Marie Vilain (UDI) et celle de l’ancienne députée de la 7e circonscription Françoise Briand (UMP), d’autres listes, notamment à gauche, pourraient voir le jour.