Rugby : Le trio japonais donne un aperçu de la préparation nécessaire à la Coupe du monde

James Haskell, ancien joueur des Black Rams de Tokyo et de l’Angleterre, est connu pour son amour de l’expression « bin juice » (jus de poubelle) en référence aux joueurs qui ont peu ou pas de temps de jeu et dont les tâches sont généralement confinées au paddock d’entraînement.

Jeudi, le dernier jour avant une pause de trois jours pour les médias, les Brave Blossoms ont choisi de mettre trois de ces joueurs devant les journalistes japonais en déplacement dans leur base de la Coupe du monde de rugby au Stade Ernest Wallon.

Le demi d’ouverture Jumpei Ogura, le demi de mêlée Kenta Fukuda et l’ailier Siosaia Fifita n’ont que 16 sélections à eux trois – Fukuda n’a encore jamais joué pour l’équipe nationale – et une expérience combinée de zéro minute en Coupe du monde.

(De gauche à droite) L’ailier japonais Siosaia Fifita, le demi de mêlée Kenta Fukuda et le demi d’ouverture Jumpei Ogura posent pour une photo le 21 septembre 2023 à Toulouse, en France, où leur équipe nationale est basée pour la Coupe du monde de rugby. (Essonne Info)

Plutôt que d’entrer dans les détails des matchs gagnés et perdus contre le Chili et l’Angleterre, le trio a donné un aperçu des préparatifs en coulisses avant les affrontements à mort du Japon contre les Samoa le 28 septembre et l’Argentine le 8 octobre.

« Ceux qui ne sont pas sur le terrain, comme moi, observent ce que les adversaires vont faire et s’en inspirent pour que notre équipe (de départ) puisse y répondre », a déclaré Ogura. « C’est ainsi que les choses se passent chaque semaine.

Lire aussi:  Le champion des EAU Tadhg O'Shea réalise le doublé du championnat d'Abu Dhabi

« Mon rôle actuel est de me préparer pour le match, que je joue ou non. Si je ne peux pas participer à un match, je regarde les adversaires et je vois ce que la personne à ce poste va faire, puis je fais la même chose à l’entraînement. »

Avant le match contre l’Angleterre, Fukuda et Ogura ont passé la majeure partie de leur temps à donner des coups de pied à l’équipe du Japon. Le travail de Fukuda a été reconnu par ses pairs, qui lui ont décerné le prix hebdomadaire récompensant le joueur qui a le plus contribué à l’entraînement.

Malgré ses efforts, le Japon s’est incliné 34 à 12, mais Fukuda a déclaré que l’équipe avait mis ce résultat derrière elle.

« Je ne pense pas que quiconque s’attarde encore sur la défaite contre l’Angleterre », a-t-il déclaré. « Nous regardons vers l’avant en tant qu’équipe.

Le vice-capitaine Yutaka Nagare et Naoto Saito ont été jusqu’à présent les deux premiers et deuxièmes choix pour la mêlée, et bien qu’il ne considère rien comme acquis, Fukuda espère qu’il pourra bientôt faire ses débuts.

« Je pense que ce serait un grand honneur de jouer la Coupe du monde et de porter le maillot à la fleur de cerisier », a-t-il déclaré. « Cette situation n’est pas possible pour l’instant et nous n’avons aucun contrôle sur la sélection des membres de l’équipe. Mais je me sens très positif par rapport à la situation ».

Fukuda a fait l’éloge de Nagare, déclarant : « Je m’inspire beaucoup des membres que j’affronte habituellement en Ligue 1 et de mes coéquipiers à l’entraînement, en particulier Nagy. »

Lire aussi:  Les 600 millions d'euros dépensés par Chelsea rappellent l'époque des "galactiques" du Real Madrid.

« Sa façon de penser le rugby, sa communication active avec les joueurs à d’autres postes en dehors du terrain, etc. Je pense que si un joueur ne peut pas travailler dur dans ces situations, il ne pourra pas travailler dur n’importe où à l’avenir.

Il espère que cette capacité à travailler ensemble permettra à l’équipe de triompher lors de ses deux prochains matches et de se qualifier pour les quarts de finale.

« Je pense que le plus important est que tout le monde se batte avec la fierté japonaise en tant que représentant de l’équipe du Japon, que ce soit en regardant les matchs ou en s’entraînant », a déclaré Fukuda.

Les trois joueurs suivront avec intérêt le choc entre les Samoa et l’Argentine vendredi à Saint-Etienne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*