Quatre équipes en tête : la lutte en LoL LEC est plus serrée que jamais

LEC

En LEC, peu de choses sont sûres à l’approche de la fin de la saison. En effet, avant les deux dernières journées, quatre équipes – MAD Lions, Misfits, Rogue et G2 – se partagent la tête du classement à égalité de points.

Berlin – Le chaos règne au classement de la League of Legends LEC : avec MAD Lions, Misfits, Rogue et G2 Esports, quatre équipes se partagent la première place du classement. Les playoffs sont assurés pour tous – mais comme la première place suffit pour se qualifier pour le championnat du monde, il y a encore beaucoup à gagner.

« Nous jouons trois matches ce week-end et ne pouvons prendre aucune équipe à la légère. Surtout que toutes les équipes sont si proches les unes des autres au classement en ce moment, ce serait stupide de le faire », a déclaré le top planneur de Fnatic Martin « Wunder » Hansen dans une interview d’après-match.

League of Legends : MAD et Excel en méforme

La semaine précédente, de nombreux favoris avaient échoué. La dernière semaine a donc débuté avec un quadruplé à la deuxième place, qui se poursuit désormais en tête. Les MAD Lions, qui étaient auparavant seuls en tête du classement, ont essuyé leur troisième échec consécutif lors du match au sommet du jour contre le champion en titre G2, ce qui a permis à l’équipe berlinoise d’égaliser.

Rogue est également au même niveau, le Botlanais Markos « Comp » Stamkopoulos a même réussi un pentakill lors de la victoire contre l’Excel en petite forme. Le quatrième leader est Misfits Gaming, qui a facilement battu BDS. Le jungler Nikolay « Zanzarah » Akatov, qui est entré en jeu, est resté invaincu lors de son cinquième match.

Lire aussi:  Warzone : La configuration Broken Sniper est de retour - Oneshot dans la poitrine

Fnatic se rapproche, SK espère un « Miracle Run

Fnatic, qui a récemment chancelé, a remporté une victoire importante contre Astralis et revient dans la course aux playoffs. Derrière, SK Gaming se faufile à nouveau et obtient une chance de participer aux playoffs grâce à un retour en force contre Team Vitality, qui avait été relégué derrière les leaders. dpa

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*