Samedi soir se déroulait la 10ème journée du championnat de Division 2 de Hockey-sur-glace, où nos deux clubs essonniens évoluent. Les Peaux Rouges d’Evry se déplaçaient à Nantes pour tenter de conserver la 3ème place du podium. De son côté, Viry Chatillon avait à cœur de remporter une première victoire  à domicile face aux Parisiens des Français Volants. Zoom sur la rencontre entre les Jets de Viry Chatillon et les Français Volants.

Avant la rencontre face aux Français Volants, le défenseur des Jets de Viry, Guillaume Jeannette posait le décor sur le site internet du club : « Nous restons sur deux matchs perdus aux tirs aux buts, c’est très frustrant, mais cela nous donne encore plus l’envie de renouer avec la victoire, nous n’avons pas gagné depuis le 16 Octobre à Toulon, et nous n’avons pas connu de victoire à Viry. Ne pas gagner à domicile c’est très difficile à vivre, on a besoin de points, mais surtout nous avons besoin de prendre du plaisir en gagnant chez nous avec le public. Nous travaillons fort pour y arriver, et en cette période de fêtes, une victoire contre Paris serait une vraie récompense ».

Les Jets s’envolent

Contre la lanterne rouge de la poule B du championnat D2, l’équipe Castelviroise  a assuré l’essentiel, que ce soit au niveau du spectacle ou du résultat. Les Jets de Viry Chatillon remportent ce match 7 à 5, mais jusqu’aux dernières secondes il a fallu se battre pour l’emporter. Kevin Dugas donne l’avantage à Viry Chatillon alors qu’on ne joue que depuis 5 minutes. Mais sur un contre à 4 secondes de la fin du premier tiers-temps, Les Français Volants recollent au score (19’56 :1–1  Alexander Muze).

Les débuts de tiers-temps semblent réussir à Viry, puisqu’on ne joue que depuis 1’21 dans le second tiers et Felix Chougui ne laisse aucune chance au goal adverse, et redonne l’avantage à son équipe (21’21 :2–1). Mais les Français Volants ne l’entendent pas ainsi et égalisent une minute plus tard (22’39 Julien Boulet assisté de Kevin Guimbard). Comme un clin d’œil, à la 27ème minute le n°27 Michaël Marouillat, bien servi par Antoine Cohen, crucifie le gardien de but parisien (3–2). Les Jets semblent dominer les débats, mais les Français Volants restent dangereux et égalisent une nouvelle fois par Alexandre Muze (3–3 à 34’05). Pour autant, Kevin Dugas montre la voie à ses coéquipiers et permet à son équipe de regagner le vestiaire à la fin de ce second tiers avec l’avantage au score (37’02 : 4–3 Kevin Dugas assisté de Gilbert Karl et Anthony Kodyjasz).

Les cinq dernières minutes…

Au troisième et dernier tiers de jeu, Les Jets de Viry Chatillon sont d’attaque dès l’entrée sur la glace. Ils prennent l’avantage de 2 buts pour la première fois du match (40’56 : 5–3, but de Michaël Denis assisté d’Antoine Cohen et Michaël Marouillat). Le public présent à la patinoire des Lacs pense que les Jets vont enfin plier le match. Les Français Volants ne plient pas et réduisent même la marque (45’17 : 5–4 but d’Einar Engstrom). Dans une fin de match pleine d’intensité, où les esprits commencent à s’échauffer, les Jets en inférioté numérique reprennent à nouveau un avantage de 2 buts. Kevin Dugas signe un hat-trick[1] sur un contre, magnifiquement lancé sur une passe flottante du capitaine Yvan Kerneis  (50’45 : 6–4). Mais l’attaquant parisien Alexander Muze permet à son équipe de revenir à un but d’écart, et réalise lui aussi un hat trick dans les cinq dernière minutes.(55’58 : 6–5).
Les Français volants tentent alors le tout pour le tout en sortant leur gardien dans les dernières minutes de jeu, pour permettre à un joueur de champ supplémentaire de monter sur la glace. Ce qui va profiter aux Jets de Viry, qui marque un dernier but dans la cage vide (59’48 : 7– 5, Michaël Denis).

De son côté, les Peaux Rouges d’Evry en déplacement à Nantes s’inclinent 5 à 2. Ils n’ont jamais été en mesure d’inquiéter au score les Nantais. Ces derniers, après un début de saison difficile, reviennent bien dans le championnat de division 2. Les Corsaires de Nantes sont venus s’imposer à la patinoire de Viry Chatillon il y a quinze jours (4–3 aux tirs au but). A croire que Nantes est la « bête noire » des équipes essonniennes.

Buts et assistances pour Evry : V.Ouellette assisté de M.Burto et et D.Gordon ;  D.Gordon.  (feuille de match)

Classement Championnat de Division 2

1.Lyon (16 points)
2. Cholet (15 points)
3. Amneville (14 points)
4. Evry (13 points)
5. Nantes (11 points)
6. Toulon (8 points)
7. Meudon (8 points)
8. Viry Chatillon (8 points)
9. Val Vanoise (6 points)
10. Paris (3 points)


[1] 3 buts dans un même match.