Politique. Après 30 années passées à la tête de la ville de Verrières-le-Buisson, Bernard Mantienne a annoncé ce mardi sa démission. Son successeur devrait être annoncé dans les prochains jours, même si le conseiller général Thomas Joly est pressenti.

  • Bernard Mantienne, maire de Verrières-le-Buisson depuis 1983. (DR)

C’est l’un des plus long mandat d’élu en Essonne qui se termine. Trente ans après son élection à la tête de la ville de Verrières-le-Buisson en 1983, Bernard Mantienne a fait connaître ce mardi sa décision de quitter son mandat, dans le but de mettre en place son successeur pour qu’il prépare les prochaines échéances municipales en 2014.

Sa dernière sortie restera cette lettre ouverte, destinée au président de la République, dans laquelle l’édile déclarait refuser de procéder au mariage de couples du même sexe lorsque la loi serait votée. Il n’aura visiblement pas l’occasion d’être confronté à la situation.

Ce mardi soir, les élus contactés par Essonne Info n’ont pas réagi à cette annonce. Seul le conseiller municipal de Verrières-le-Buisson Fabrice Baron, membre de l’UDI, commente sur Twitter la décision, et salue le parcours de son maire :

Un poste promis à Thomas Joly?

Un temps sénateur et vice-président du Conseil général sous l’ère de Xavier Dugoin, il occupa le poste de conseiller général du canton de Bièvres-Verrières de 1988 à 2001, date à laquelle il laissa son siège à Thomas Joly, actuel premier adjoint de Verrières-le-Buisson. Ce dernier pourrait devenir le nouveau maire de la commune, si la majorité municipale se met d’accord sur le nom du successeur. Il obtiendrait ainsi plus d’un an les clés de la ville, ce qui lui permettrait de préparer les élections municipales de 2014 dans les meilleures conditions pour sa réélection.

Depuis la démission du maire d’Echarcon, en janvier 2012 (lire notre article), Bernard Mantienne est le neuvième maire essonnien à passer la main. Il rejoint ainsi la liste des démissionnaires en cours de mandat (lire notre rétrospective)