La police met en garde contre les faux appels Amazon

Une femme au téléphone portable

« Allô, c’est Amazon ! » Quiconque reçoit un tel appel devrait se méfier. Les escrocs ont recours à cette méthode et à d’autres similaires pour obtenir des données et des accès.

Hanovre – Des escrocs à l’œuvre : Amazon ou encore Paypal n’appellent pas leurs clients, met en garde l’Office de la police criminelle du Land de Basse-Saxe sur son site Internet. Les personnes qui reçoivent un tel appel doivent raccrocher immédiatement et ne doivent en aucun cas se laisser convaincre de quoi que ce soit.

Les faux appels indiquent par exemple : « Dans les prochaines 24 heures, 850 euros seront prélevés sur votre compte. Pour plus d’informations, appuyez sur la touche 1 ». Si les personnes appelées le font, elles sont transférées. Un interlocuteur tente alors d’inciter sa victime à installer une application, à saisir des données ou à présenter des cartes de crédit, par exemple.

Les personnes qui raccrochent immédiatement ou même après avoir été transférées n’ont rien à craindre. Mais celui qui s’est laissé convaincre de faire différentes choses et qui se rend compte ensuite de l’escroquerie doit agir rapidement. Voici ce qu’il faut faire.

Données d’accès détournées :

Modifier immédiatement les données via le service réel du fournisseur. Si possible, sécuriser également le compte d’utilisateur par une authentification à deux facteurs. Faire également attention aux appareils dont l’utilisation a déjà été autorisée et supprimer les appareils inconnus ou non autorisés. Faites des captures d’écran comme preuve. Et informez également le véritable service clientèle correspondant.

Codes de crédit transmis :

Les escrocs ont probablement déjà converti un crédit en quelques minutes. Le Landeskriminalamt conseille d’essayer malgré tout de contacter le fournisseur pour le bloquer. En outre, il ne faut pas jeter les cartes.

Lire aussi:  Comment le smiley est entré dans le monde numérique : 40 ans :)

Données de cartes de crédit transmises :

Si un accès à la banque en ligne a eu lieu ou si des données de cartes de crédit ont été transmises, il convient de contacter immédiatement la banque concernée.

Vous devriez ensuite porter plainte auprès de la police locale. Apportez des preuves telles que les cartes de crédit utilisées ou montrez les éventuels SMS reçus avec des liens. Racontez à la police le plus précisément possible ce que vous avez fait sur les instructions des escrocs. dpa

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*