Raheem Sterling est poussé à changer de Chelsea par la peur de gâcher ses meilleures années.

Raheem Sterling a révélé que son transfert à Chelsea a été motivé par la frustration croissante liée à son temps de jeu limité à Manchester City.

Sterling a remporté quatre titres de Premier League au cours des cinq dernières saisons à City, parmi 10 trophées majeurs durant son séjour à Manchester.

Mais le temps de jeu de l’international anglais a été plus limité au cours des deux dernières saisons en raison de l’émergence de Phil Foden et de l’achat par City de Jack Grealish pour 100 millions de livres (122 millions de dollars).

« J’ai juste eu l’impression que mon temps de jeu à City était limité pour différentes raisons », a déclaré Sterling lors de sa présentation à Chelsea jeudi.

« Je ne pouvais pas me permettre de perdre ce temps. J’avais donc besoin de garder le même niveau et de relever un nouveau défi.

« C’est quelque chose que depuis 17 ans, j’étais un titulaire régulier, donc arriver à un moment fort de ma carrière, ne pas jouer régulièrement est quelque chose que je n’accepterais pas. »

Sterling a marqué 131 buts en 337 apparitions pour City au cours de ses sept années au club.

Et c’est sa capacité à marquer des buts que Thomas Tuchel, l’entraîneur de Chelsea, cherche à exploiter au maximum alors que les Blues semblent prêts à jouer sans attaquant naturel cette saison.

« Il [Tuchel] Il m’a dit que c’était mon caractère direct, le fait de toujours menacer derrière, de ne pas toujours vouloir le faire dans les pieds et d’aller derrière », a ajouté Sterling sur ce que l’entraîneur allemand veut.

Lire aussi:  Le Shakhtar s'entraîne au milieu des sirènes de raid aérien, alors que le championnat ukrainien se prépare à reprendre - en images

« Mais le plus important, c’est la façon dont j’attaque la surface, et avec les latéraux que nous avons ici, il a dit que c’était la chose qu’il voulait voir le plus souvent.

« Je suis excité, j’ai grandi un peu en dehors du terrain. J’ai l’impression que tout mon parcours, aller à Liverpool, Manchester, jouer à City, et vivre le rêve – maintenant je reviens à Londres comme un adulte.

« Je suis dans le football depuis un moment maintenant, j’ai la tête sur les épaules et je sais exactement ce que je veux de ma vie et du football.

« C’est donc le moment idéal pour revenir.

« Dans le vestiaire et au club de football, il y a un côté de moi qui se développe et que j’aimerais voir beaucoup plus, et c’est d’être plus impliqué dans les décisions dans le vestiaire, d’être plus vocal, et d’essayer de faire avancer l’équipe. »

Chelsea a banni un fan à vie et a prononcé cinq autres suspensions temporaires après que Sterling ait subi des insultes racistes à Stamford Bridge alors qu’il jouait pour City en 2019.

Cependant, il a déclaré que cet incident n’a eu aucun impact sur sa décision de rejoindre ou non le club. « C’est la première fois que je m’en souviens réellement », a-t-il déclaré lorsqu’on l’a interrogé sur l’incident.

« Ce n’est pas quelque chose qui a joué sur mon esprit du tout. Je ne peux pas laisser les abus des individus affecter ma perception d’un club. »

Sterling fera ses débuts à domicile à Stamford Bridge dimanche, alors que Chelsea accueille Tottenham dans un derby londonien très attendu, après que les deux équipes aient démarré leur saison de Premier League par une victoire le week-end dernier.

Lire aussi:  Bournemouth - Arsenal : Senesi 4, Lerma 5 ; Odegaard 9, Jesus 8

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*