Le temps était assez extrême : L’entraîneur de Mumbai City sur le choix de Dubaï pour le camp de pré-saison

L’entraîneur du Mumbai City FC, Des Buckingham, pense qu’une pré-saison sous le soleil brûlant de Dubaï sera la préparation parfaite pour son équipe avant une autre campagne nationale épuisante en Inde.

Buckingham et son équipe de Mumbai rentrent chez eux vendredi après trois semaines de préparation à Jebel Ali dans des conditions difficiles où le mercure a menacé de frôler les 50 degrés.

L’Anglais, âgé de 37 ans, pense que le travail effectué aux EAU permettra à ses joueurs d’être en bonne position pour la saison à venir, qui débutera pour Mumbai le mardi 16 août avec le match d’ouverture de la 131e Durand Cup, le plus ancien tournoi de football d’Asie, au Salt Lake Stadium de Kolkata.

C’était la deuxième visite de Mumbai aux Émirats après leur camp d’entraînement à Abu Dhabi avant leur campagne de l’Asian Champions League en Arabie Saoudite en avril.

L’équipe de Buckingham a connu une première campagne réussie dans la première compétition de clubs d’Asie, terminant deuxième du groupe B derrière les Saoudiens d’Al Shabab. Le groupe comprenait également Al Quwa Al Jawiya (Iraq Air Force) et Al Jazira (EAU).

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait choisi les Émirats arabes unis en plein été comme lieu d’entraînement de pré-saison, Buckingham a répondu ce qui suit The National: « Nous avions trois raisons de mettre en place notre pré-saison à Dubaï : La première est que nous avons beaucoup de bonnes relations à Dubaï. Nous le savions grâce à notre expérience lorsque nous étions ici la dernière fois à Abu Dhabi en mars.

« Nous avons également exploré certaines opportunités à Dubaï parce que nous savions qu’il y avait une possibilité que nous voulions revenir pour une pré-saison ici, en raison de la qualité que nous obtenons lorsque nous venons à Dubaï et à Abu Dhabi, et de la façon dont on s’est occupé de nous, notamment des installations. »

Lire aussi:  L'Ajax interdit dans les stades les panneaux demandant les maillots des joueurs.

« Le temps était assez extrême, ce à quoi nous essayions de nous préparer avant d’aller en Inde où la température est comprise entre 31 et 32. »

Le troisième, a-t-il expliqué, était que c’était le premier contact pour réunir les joueurs et le personnel pour la première fois après deux mois.

« Dubaï est un endroit un peu plus facile pour faire venir des gens du monde entier. Donc, à travers ces trois choses, avec la combinaison que nous avions ici avant et la qualité de ce que nous obtenons », a-t-il dit.

« Nous les avons tous ici et nous avons été en mesure de faire le travail avec les joueurs du point de vue de la forme physique et du côté footballistique des choses que nous avons construites l’année dernière pour être en bonne position pour la nouvelle saison. »

Mumbai, l’un des 11 clubs sous l’administration du City Football Group, a terminé cinquième de l’Indian Super League la saison dernière, mais ce sont ses exploits en Asie qui ont le plus plu à Buckingham.

« Nous nous sommes fixé comme objectif d’essayer d’être la première équipe indienne à remporter un match de la Ligue des champions », a déclaré Buckingham, qui est pilote qualifié et titulaire d’un master en coaching de football de performance avancée de l’Université de South Wales.

« Non seulement nous l’avons fait, mais nous avons remporté deux victoires et fait un match nul pour terminer à la deuxième place du groupe, ce qui est une énorme réussite pour le club et pour le football indien.

Lire aussi:  Coupe d'Asie : Virat Kohli retrouve la forme mais Suryakumar Yadav vole la vedette à l'Inde qui bat Hong Kong.

« Ce qui est agréable, c’est la manière dont nous avons obtenu ces résultats. Je pense que nous avons pratiqué un très bon football et que les joueurs ont montré à quel point ils peuvent être bons sur une plus grande scène. »

Buckingham espère retrouver le championnat continental selon la nouvelle formule de la Confédération asiatique de football dans laquelle les champions de l’ISL Shield 2021/22, Jamshedpur, doivent rencontrer le vainqueur du tournoi de cette saison pour réserver leur place dans l’ACL.

« Nous voulons nous mesurer aux meilleurs et pour avoir à nouveau ces opportunités, nous devons gagner le championnat », a déclaré Buckingham.

« En tant que groupe, nous nous efforçons d’essayer de réussir. Nous voulons construire sur les joueurs et sur le cadre que nous avons mis en place l’année dernière dans la ligue.

« Ensuite, nous aurons l’occasion d’aller nous mettre en valeur sur la scène asiatique, en montrant que le football indien est de ce niveau. »

Buckingham a conservé le noyau dur des joueurs et a ajouté quatre nouveaux joueurs étrangers – l’Écossais Greg Stewart, l’Australien Rostyn Griffiths, l’Espagnol Alberto Noguera et l’Argentin Jorge Pereyra Diaz – à son effectif.

« Ce que cela nous permet de faire, c’est d’avoir la cohérence de ce que nous avions l’année dernière. C’est une très bonne position pour commencer cette saison. Il n’y a pas eu de changement radical dans le groupe de joueurs. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*