Dragonlord : enquête de police ouverte – Vidéos violentes et pire encore

Le youtubeur Dragonlord fait l’objet d’une nouvelle enquête de police. La raison cette fois-ci : des vidéos violentes et pire encore.

Stuttgart – Le YouTuber Drachenlord ferait apparemment l’objet d’une nouvelle enquête. La dernière fois, il a été condamné en mars de cette année par le tribunal de Nuremberg-Fürth à une peine d’un an avec sursis pour lésions corporelles multiples. Depuis, les choses se sont un peu calmées autour de Drachenlord, de son vrai nom Rainer Winkler. Mais aujourd’hui, les accusations contre le YouTuber s’accumulent à nouveau et il semble qu’il soit à nouveau dans le collimateur du parquet.

Nom : Rainer Winkler
Nom d’artiste : Seigneur Dragon
Date de naissance : 2 août 1989
Lieu de naissance : Neustadt an der Aisch
Abonnés sur YouTube : 224 000 (en août 2022)

Diffusion présumée de vidéos violentes par le Dragonlord – Enquête du ministère public

Voici les accusations : Drachenlord est connu pour les conflits qui l’opposent à sa communauté de détracteurs, ce qui lui a valu de faire régulièrement la une des journaux. Jusqu’à ce que Rainer Winkler soit condamné cette année par le tribunal de Nuremberg-Fürth pour blessures corporelles multiples. Mais aujourd’hui, le YouTuber est accusé de diffuser des vidéos au contenu pornographique violent ou animalier.

Selon le parquet de Stuttgart, des enquêtes pertinentes sont déjà menées sur les faits, comme l’a découvert la BR en réponse à une question. La police ne s’est toutefois pas prononcée sur le fait de savoir si ces enquêtes concernaient effectivement Rainer Winkler.

Le Dragonlord a des ennuis avec la police

Diffusion de vidéos violentes – Le Dragonlord répond aux accusations

Ce que dit le Dragonlord Drachenlord lui-même a répondu aux accusations sur YouTube dès la fin juillet et a nié avoir diffusé des contenus de pornographie animale. Mais il a admis avoir partagé des vidéos faisant l’apologie de la violence sur un site web spécial. Il ne fait pas mystère du fait que ce site sert également un fétiche particulier. Toutefois, selon ses propres déclarations, il aurait marqué chacune de ces vidéos comme faisant l’apologie de la violence.

Lire aussi:  Acheter une PS5 lors du PlayStation Direct du 20/09 - Voici ce qui se passe aujourd'hui après le drop

Il fait également savoir à ses fans que la police a déjà perquisitionné son domicile. Lors de la perquisition, la police a probablement confisqué différents appareils techniques du YouTuber Drachenlord, comme le rapporte merkur.de. Il s’agissait entre autres de son ordinateur et de différents supports de données. On ne sait toutefois pas où en est le parquet dans son enquête.

C’est le seigneur des dragons : Drachenlord est une personnalité très controversée sur Internet. Ses vidéos provocantes sur YouTube polarisent l’attention. Au fil des années, cela est allé si loin qu’une véritable communauté de détracteurs s’est rassemblée autour du YouTuber. Ils appellent leurs efforts pour s’attaquer au YouTuber le « jeu du dragon ».

Les haters terrorisent également Rainer Winkler dans sa propriété privée à Altschauerberg, ce qui a nécessité l’intervention de la police à plusieurs reprises. En raison du siège permanent de sa maison, les parents du YouTuber ont décidé de vendre la maison, qui a entre-temps été démolie. Dernièrement, Drachenlord vivait avec son ex-petite amie à Dortmund, mais après la rupture de leur relation, Rainer semble désormais se déplacer dans toute l’Allemagne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*