Société. Alors que la tension est montée d’un cran au proche-orient, une petite centaine de personnes s’est rassemblée samedi à Evry en soutien aux Gazaouis.

  • Photo : Des élus communistes et écologistes locaux ont participé aux prises de parole (DR)

Les militants et sympathisants d’Evry-Palestine avaient symboliquement choisi de se rassembler à proximité du drapeau palestinien sur la place des Droits de l’Homme et du citoyen, devant la mairie d’Evry en raison du jumelage de la ville avec un camp de réfugié situé dans la bande de Gaza. Dans leur viseur, les attaques d’Israël qui ont commencé mercredi dernier, visant les personnalités et locaux du gouvernement Hamas qui contrôle le territoire.

Dans le cadre d’un mouvement qui s’est déroulé sur tout le territoire, ce rassemblement essonnien a surtout été l’occasion de rappeler la situation de ce bout de terre sous blocus isarélien, qui a déjà subi des bombardement en 2008/2009 lors de l’opération Plomb durci. Bertrand Heilbronn, président d’Evry Palestine, a parlé d’un véritable « permis de tuer » délivré par la France à Benyamin Netanyahou lors de sa visite en octobre.