Nick Kyrgios survit à six balles de match pour vaincre Frances Tiafoe au Citi Open

Le vice-champion de Wimbledon Nick Kyrgios s’est débarrassé de six balles de match dans le jeu décisif du deuxième set contre le favori local Frances Tiafoe, puis l’a dépassé dans le troisième set pour s’imposer 6-7, 7-6, 6-2 au Citi Open vendredi soir.

Lors de la première rencontre entre les deux joueurs, Kyrgios a laissé filer le premier set à cause de quelques défaillances mentales, puis a frustré Tiafoe lors du long jeu décisif du deuxième set, qui s’est conclu par un coup de pied dans la raquette du natif du Maryland.

« Frances s’est mis dans toutes les positions pour gagner le match. Vous savez, dans ces moments-là, je ne pensais pas trop. J’essayais juste de rester dans le match et j’ai survécu », a déclaré Kyrgios. « Ensuite, vous savez, j’ai senti que physiquement j’étais vraiment frais dans le troisième set et j’ai bien servi. »

La mise au point de l’US Open sur surface dure à Washington est le premier tournoi de Kyrgios depuis sa défaite en quatre sets face à Novak Djokovic en finale de Wimbledon. L’Australien a amélioré sa fiche cette année à 21-7 et s’est qualifié pour sa cinquième demi-finale, où il affrontera Mikael Ymer, vainqueur 6-2, 5-7, 6-3 de Sebastian Korda.

Kyrgios a remporté son plus récent titre ATP à Washington en 2019.

Andrey Rublev. AFP

En raison de retards dus à la météo, Andrey Rublev, tête de série numéro un, a disputé deux matchs vendredi et les a tous remportés. Il a réussi à battre Maxime Cressy 6-4, 7-6 dans l’après-midi et a ensuite éliminé l’Américain JJ Wolf 6-2, 6-3 dans la soirée pour atteindre les demi-finales.

Lire aussi:  Rugby : Joseph "excité" par le potentiel de la jeune équipe du Japon

« Cela fait partie du sport. Je pense que c’est ce qui est amusant, vous ne savez pas à quoi vous attendre », a déclaré Rublev. « Soudainement, vous aurez deux matchs dans la même journée ».

Rublev est à la recherche de son quatrième titre ATP cette année, ce qui le mettrait à égalité avec Rafael Nadal et Carlos Alcaraz pour le plus grand nombre de titres en 2022.

Le Russe affrontera Yoshihito Nishioka, 96ème au classement, qui a battu Daniel Evans 7-6 (5), 4-6, 7-5.

Kyrgios a également dû conclure son match des huitièmes de finale vendredi après-midi mais n’a eu besoin que de 14 minutes pour conclure sa victoire 7-6, 6-2 sur Reilly Opelka.

« Jouer contre Reilly ce matin dans la chaleur n’était pas idéal. Je suis sorti rapidement et fort, j’ai réussi à le faire. Ensuite, j’ai pu me reposer et finalement m’en sortir », a déclaré Kyrgios. « Un match incroyable avec Frances. Je savais que ça allait être fou. Je suis juste heureux que cette journée soit terminée et que je puisse me reposer. »

Emma Raducanu. EPA

Chez les femmes, la championne de l’US Open Emma Raducanu n’a pas réussi à atteindre sa première demi-finale depuis son triomphe à Flushing Meadows, s’inclinant face à Liudmila Samsonova 7-6, 6-1.

La vétéran Victoria Azarenka, quatrième tête de série, a connu des difficultés dans son deuxième match de la journée, s’inclinant 6-1, 6-3 face à Xiyu Wang, 95e rang. Azarenka a enduré un premier set de 80 minutes pour battre Tereza Martincova 7-6, 6-2 plus tôt vendredi.

L’Australienne Daria Saville, 88e mondiale, s’est également qualifiée pour les demi-finales en battant Rebecca Marino 6-1, 7-5. La sixième tête de série, Kaia Kanepi, a battu Anna Kalinskaya 6-7, 6-4, 6-3 dans un match qui a duré 2 heures et 33 minutes.

Lire aussi:  Sumo : La JSA cible un public étranger avec une chaîne YouTube en anglais

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*