Call of Duty vous fera bientôt payer pour du contenu premium – Qu’est-ce qui se cache derrière tout ça ?

Activision gagne des milliards avec Call of Duty. Après Modern Warfare 2, il n’y aura pas de nouveau CoD, mais vous devrez quand même payer.

Santa Monica, Californie – Modern Warfare 2 est sur le point d’être lancé, mais on sait déjà ce qu’il adviendra de Call of Duty par la suite. Activision a officiellement fait fuiter la manière dont il entend enrichir encore plus ses actionnaires : les joueurs devront payer pour du « contenu premium ». Qu’est-ce qui se cache derrière cela ?

Nom du jeu Call of Duty : Modern Warfare II
Sortie 28 octobre 2022
Éditeur Activision
Série Call of Duty
Développeur Infinity Ward
Plateforme PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X/S, PC
Genre Jeu de tir à la première personne

Après Modern Warfare 2, vous devriez payer plus pour CoD – Qu’est-ce que le mystérieux « contenu premium » ?

D’où viennent ces informations ? Avec Call of Duty, Activision gagne des milliards de dollars. Cela attire naturellement les investisseurs et l’éditeur doit leur présenter chaque année des chiffres et des plans d’avenir. Le dernier rapport trimestriel est désormais public – nous avons fouillé dans les chiffres et découvert quelques détails intéressants. Vous trouverez ici le rapport financier complet d’Activision pour le T2-2022.

Pas de CoD pendant un an après MW2 ? Les rumeurs selon lesquelles aucun nouvel épisode de Call of Duty ne sortirait en 2023 circulent depuis un certain temps déjà. Ainsi, après Modern Warfare 2 et Warzone 2, qui sortira en 2022, Activision s’accorderait une pause et ne sortirait pas un nouveau CoD tous les ans comme c’est le cas habituellement. Ce serait formidable, car depuis 20 ans (depuis 2004), un nouvel épisode de la célèbre série de jeux de tir est sorti chaque année. La rumeur a désormais beaucoup plus de poids, comme le révèle le rapport financier.

Pour compenser l’absence d’un nouveau CoD, Activision souhaite toutefois apporter du contenu premium. L’éditeur présente lui-même officiellement ces plans dans son rapport financier, où il est écrit de manière énigmatique :

Dans l’ensemble de l’écosystème « Call of Duty », les équipes sont prêtes à soutenir ces lancements avec un fonctionnement en direct à grande échelle, tout en poursuivant le développement de nouveaux contenus premium prévus pour 2023 et au-delà.

Qu’est-ce que cela signifie ? Nous mettons en perspective la manière dont il faut interpréter les informations contenues dans le rapport financier. Nous analysons en outre pourquoi Call of Duty est au bord de la crise – et ce n’est pas la première fois.

Lire aussi:  Bungie poursuit un troll d'Internet - le streamer doit mettre la main à la poche

Call of Duty perd 50 millions de joueurs par an – Voici comment Activision veut éviter la crise

Qu’est-ce que le contenu premium ? Ce qu’Activision veut proposer en 2023 sous le nom mystérieux de « Premium Content » est encore secret. Dans ce contexte, le terme « premium » désigne généralement des contenus payants, c’est-à-dire que les joueurs sont invités à passer à la caisse. Les fans spéculent actuellement sur les possibilités suivantes :

  • Contenus supplémentaires payants pour Modern Warfare 2, Warzone 2 et CoD-Mobile, parallèlement au Battle Pass.
  • On soutient donc fortement les jeux en cours au lieu d’en développer de nouveaux
  • Remake d’un ancien épisode de la série – par exemple Modern Warfare 3 (2011)
  • Revive de Call of Duty Elite : il s’agissait à l’origine d’un abonnement payant qui permettait entre autres d’avoir un aperçu détaillé des statistiques, des fonctionnalités sociales et du contenu exclusif ainsi que de nouveaux contenus.
  • Un jeu d’Activision non encore annoncé pourrait être dans le pipeline pour 2023

De telles offres de service en direct fonctionnent bien pour d’autres jeux. CoD lui-même a depuis longtemps un season pass qui doit pousser les joueurs à se connecter avec des cosmétiques et de nouvelles armes. Mais cela ne fait probablement pas partie du contenu premium annoncé, et continue simplement à fonctionner comme cela.

Soldat de Call of Duty Ghost et argent

CoD est-il en crise ? Jusqu’en 2018, Call of Duty a dû faire face à une forte baisse d’intérêt – en 2019, Modern Warfare et Warzone, combinés à la pandémie, ont ramené CoD sur le devant de la scène. Le nombre de joueurs a crevé le plafond et d’énormes bénéfices ont été réalisés. Mais depuis, l’intérêt ne cesse de diminuer. Actuellement, CoD et Activision ont perdu 50 millions de joueurs, ce qui représente tout de même un peu plus de 40 %.

Lire aussi:  KuchenTV : La guerre des roses avec l'ex-compagne s'envenime - le Streamer craint pour son fils unique

En 2022, l’objectif est de réitérer le succès d’il y a trois ans. Les chances sont bonnes, car le combo gagnant revient. Les chevaux de bataille les plus forts, Modern Warfare (2) et Warzone (2), sonnent quasiment comme un remake de l’année à succès. Mais Activision est conscient d’avoir fait parler la poudre. Pour beaucoup, toutes les suites devraient ensuite rester dans l’ombre des poids lourds de CoD.

Voilà à quel point une année sans CoD est crédible : Il est donc logique de ne pas sortir un nouveau Call of Duty en 2023, mais de surfer sur la vague « MW2/Warzone »-2. Lorsque 2020 et 2021 ont apporté Cold War et Vanguard, l’intérêt a fortement chuté – les parties étaient sensiblement moins populaires. Il est également compréhensible que l’on veuille payer les milliers de développeurs avec du contenu premium (et que l’on promette de gros dividendes aux actionnaires).

Seriez-vous prêts à payer, même s’il n’y a pas de nouveau Call of Duty ? Ou trouvez-vous même super qu’Activision ne propose pas de nouvelle série pendant un an et que la série ait ainsi plus de temps pour se développer ? Ceux qui préfèrent se tourner vers 2022 et en savoir plus sur Modern Warfare 2 devraient jeter un coup d’œil à la dernière fuite : Des stars du football postent en secret les premières images du nouveau CoD, malgré l’interdiction d’Activision.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*