Société. Des citoyens et associations alertent sur le devenir des concessions pétrolières en Essonne. Elles ont été rachetées par l’entreprise canadienne Vermilion, spécialiste de l’extraction du gaz de schiste.

  • Photo : un forage pétrolifère entre Ballancourt-sur-Essonne et La Ferté-Alais sur la RD191. (© DM/EI)

On les croise parfois le long des routes essonniennes, et sont principalement connus des habitants des villes concernées. Il existe dans le département plusieurs puits de pétrole. Le précieux liquide est exploité depuis des décennies dans notre région, avec de petites réserves qui correspondent aux principales ressources du pays. Un peu plus de 10 000 barils sont produits chaque jour dans les Yvelines, l’Essonne et la Seine-et-Marne.

En décembre dernier, les concessions de mines d’hydrocarbures essonniennes ont été rachetées par l’entreprise Vermilion. Ce géant canadien des hydrocarbures est l’un des spécialistes mondiaux de l’extraction des gaz de schiste, via notamment la méthode controversée de la fracturation hydraulique, qui consiste à porter de l’eau et du sable à haute pression dans les sols, afin d’extraire l’huile de schiste.

La récente autorisation, en Seine-et-Marne, de forages d’exploration pour l’huile de Schiste sur le puits de Champotran, indique que des perforations sont à attendre sur d’autres sites, dans le cadre de recherches sur les nouvelles méthodes d’extraction de pétrole et gaz. En Essonne, les forages de pétrole ont lieu à Itteville, Vert-le-Grand, Vert-le-Petit et à la Croix-Blanche. Dans un tract diffusé ces jours-ci dans ces communes, des citoyens s’interrogent sur de futures autorisations données à Vermillon, pour tester ses méthodes de perforation sur ces puits. « Ca sent le gaz de schiste à plein-nez » pointent des écologistes locaux, qui ont décidé d’alerter les riverains contre de possibles fracturations à venir, sur le territoire de la nappe phréatique de la Beauce.

Pour en savoir plus :

  • Projection-débat du film Gazland, avec Mylène Roche du collectif citoyen Ile-de-France « Non aux gaz et pétrole de schiste » jeudi 11 octobre à 20h30 au ciné 220 de Brétigny-sur-Orge