Culture. Ce dernier week-end de septembre nous arrivons au terme d’un voyage musical et artistique de trois semaines, une aventure humaine qui existe depuis 1996.

  • Photo : C’est dans la ville de Cerny que se déroulent les derniers concerts du festival (DR)

Au Sud du Nord est un festival itinérant qui existe depuis 1996. Cette année il a commencé son périple le 4 septembre, à Paris. La caravane sillonne depuis toute l’Essonne, accompagnée de ses artistes issus d’horizons divers et lointains : Musiciens, peintres, comédiens… Contrairement à d’autres festivals, l’association qui l’organise dispose de petits moyens, mais garantie de véritables prestations au long de l’évènement. Elle recherche d’abord le lien humain, l’authenticité et le partage. Elle œuvre ainsi depuis trois semaines à créer une ambiance joviale, familiale et participative lors de es rendez-vous. Tous sont invités, amateurs comme professionnels. En ces temps de crise, il est important de redonner du rêve et de la joie aux gens. Vous pouvez donc vous rendre dès samedi à Cerny à 12h30 pour profiter des derniers instants du festival.

Au programme du week-end, des débats de société (crise, climat, inégalités sociales, issues possibles et solutions à entreprendre en Essonne), du théâtre avec notamment ce conte philosophique de la compagnie Artefact, qui nous plonge au cœur de l’Afrique : Owa, quand le ciel s’ouvre. Il y aura également des ateliers d’arts plastiques : sculpture et peinture, menés respectivement par Guillaume Roche et Didier Wurtz. Côté musical, plusieurs concerts : Choro Quartet, Trio Esperança, Ki Ging Ta King et F3.

Au terme de cette troisième semaine de vadrouille à travers tout le département, la clôture du festival promet d’être haute en couleurs ! L’évènement de cette fin du mois à ne pas rater, pour tout ceux qui veulent garder en bouche une dernière saveur de l’été !

Voir le programme complet en ligne

A découvrir en vidéo, la création des percussionnistes de Ki Ging Ta King :