Ons Jabeur domine Madison Keys dans son premier match depuis la finale de Wimbledon

Ons Jabeur a marqué son premier match depuis la finale de Wimbledon avec une victoire confortable sur Madison Keys dans le Mubadala Silicon Valley Classic en Californie, mercredi soir.

Jabeur, qui n’a pas réussi à décrocher son premier titre du Grand Chelem le mois dernier, n’a montré aucun signe de déception persistante, s’imposant face à l’Américaine, 23e mondiale, 7-5, 6-1 au deuxième tour après avoir bénéficié d’un bye.

La troisième tête de série tunisienne affrontera Veronika Kudermetova ou Claire Liu en quart de finale vendredi.

Jabeur a pris un bon départ avec un break pour une avance de 2-0 avant que Keys ne prenne une avance de 5-3, mais elle a répondu en gagnant 10 des 11 jeux suivants.

« Je suis reconnaissante d’avoir joué la nuit car c’est plus lent et cela m’aide un peu avec les conditions », a déclaré Jabeur, 27 ans. « Je savais que ça allait être un match difficile pour moi. J’ai juste essayé de rester bas et de frapper la balle autant que je le pouvais. De la faire jouer une autre balle et à la fin, je me sentais beaucoup mieux. »

Comme cela devient de plus en plus courant lors de ses matchs, Jabeur a été fortement soutenue à l’intérieur du stade, avec des fans agitant des drapeaux de la Tunisie et portant des maillots de football de la Tunisie pour soutenir la numéro 5 mondiale.

« Je me sens comme à la maison en voyant tous les drapeaux tunisiens et tout le peuple tunisien », a déclaré Jabeur lors de son interview sur le court. « Pas seulement les Tunisiens, je sais qu’il y a beaucoup de fans arabes ici et des Américains qui me soutiennent, alors merci les gars d’être venus aujourd’hui, j’apprécie vraiment. »

Lire aussi:  Luke Donald, le capitaine de la Ryder Cup, espère une " clarté " sur la disponibilité des joueurs de la LIV.

Alors que Jabeur a remporté sa victoire, Paula Badosa, deuxième tête de série, s’est fait peur en battant la qualifiée Elizabeth Mandlik 6-2, 5-7, 7-6.

Après avoir confortablement remporté le premier set grâce à deux bris de service, l’Espagnole Badosa a perdu un break dans le deuxième set contre son adversaire classée 240e, qui est la fille de Hana Mandlikova, quatre fois championne du Grand Chelem.

Badosa est revenue sur ses pas mais a été brisée à nouveau dans le 11ème jeu pour donner à Mandlik une chance de servir le set et de prolonger le match.

Paula Badosa a battu Elizabeth Mandlik pour atteindre le troisième tour du Mubadala Silicon Valley Classic. Getty

Après un break pour mener 4-3 dans le troisième set décisif, Mandlik a eu deux fois l’occasion de servir pour le set, mais ils ont échangé des breaks de service dans les trois derniers jeux pour l’envoyer au jeu décisif, dans lequel le numéro quatre mondial Badosa a remporté les cinq derniers points pour sceller la victoire.

Badosa sera opposé à la gagnante du choc de jeudi soir entre la quadruple championne du Grand Chelem Naomi Osaka et la sixième tête de série américaine Coco Gauff.

Ailleurs, l’Américaine Amanda Anisimova a battu la Tchèque Karolina Pliskova pour la première fois en cinq tentatives pour atteindre les quarts de finale. Anisimova a été menée d’un set et d’un break avant de s’imposer 3-6, 7-5, 6-1.

La septième tête de série, Daria Kasatkina, s’est également qualifiée en battant l’Américaine Taylor Townsend 6-4, 6-0.

Amanda Anisimova est revenue d'un set et d'un break en arrière pour battre Karolina Pliskova. AP

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*