McCoy rejoint Amir et Afridi dans la longue liste des quicks gauchers qui ont fait trembler l’Inde.

La vulnérabilité des batteurs indiens face aux lanceurs rapides gauchers n’est un secret pour personne. Au fil des ans, les gauchers ont déstabilisé l’Inde, surtout dans les matchs de balle blanche – souvent dans des matchs cruciaux.

Ces revers se sont multipliés ces dernières années, coïncidant avec la montée en puissance des quicks gauchers de qualité sur la scène internationale.

Lundi, le gaucher des Antilles Obed McCoy a décimé l’équipe de Rohit Sharma lors du deuxième T20 à Basseterre, en réalisant un score à peine croyable de 6-17 pour éliminer les Indiens pour 138. Il s’agit des meilleurs chiffres du format contre l’Inde et du septième meilleur résultat du cricket international.

Cet effort a été suffisant pour assurer la victoire, même si les lanceurs indiens ont mené le match jusqu’à la dernière manche, où une no-ball d’Avesh Khan et un coup franc ont réglé la question. Les Antilles ont gagné par cinq guichets et ont égalisé la série à 1-1.

C’est la dernière fois qu’un rapide gaucher remporte un match contre l’Inde en cricket sur balle blanche.

Les plus célèbres sont ceux des lanceurs rapides pakistanais Mohammad Amir et Shaheen Afridi.

Amir a ébranlé l’ordre supérieur de l’Inde lors de la finale du Trophée des champions 2017, où il a renvoyé Rohit Sharma, Virat Kohli et Shikhar Dhawan lors d’un premier passage dévastateur. Les hommes en vert ont soulevé le trophée avec une victoire écrasante de 180 tours.

Puis, lors de la Coupe du monde T20 aux Émirats arabes unis l’année dernière, Afridi a fait exploser l’ordre supérieur de l’Inde en éliminant à nouveau Sharma et Kohli. L’équipe de Babar Azam a finalement remporté sa première victoire en Coupe du monde contre l’Inde par 10 guichets.

Lire aussi:  Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé en vedette pour le PSG au Japon - en images

Il y en a eu beaucoup d’autres. Le mois dernier, le gaucher anglais Reece Topley a réalisé le meilleur score de sa carrière (6-24) pour permettre une victoire de 100 points à Lord.

Le lanceur rapide à bras gauche du Bangladesh, Mustafizur Rahman, a remporté cinq fois le guichet en ODI. Trois d’entre eux sont contre les Indiens.

L’ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre et commentateur Nasser Hussain pense que l’Inde a un problème contre les gauchers.

« J’ai l’impression que l’Inde a un problème contre les gauchers dans tous les formats. Je pense à Shaheen Afridi dans la Coupe du monde T20 et à Mohammad Amir dans la finale du Trophée des champions en 2017 et à Reece Topley dans cette série « , a déclaré Hussain.

Le dernier effort de McCoy contre l’Inde n’a fait que renforcer cette conviction.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*