Sport. Des Essonniens seront présents aux Jeux olympiques de Londres qui débutent ce vendredi. L’Essonne, terre de sport, aura en effet douze représentants lors de ces olympiades.

Football féminin, cyclisme, 110 mètres haies ou encore triathlon, les occasions seront nombreuses de soutenir des Essonniens lors des Jeux olympiques de Londres. Douze sportifs représenteront le département lors de la compétition qui débute ce vendredi. Ils seront dix sous les couleurs de l’équipe de France, un pour le Sénégal et une sous la bannière ivoirienne. L’aventure a même déjà débuté pour les quatre footballeuses de Juvisy. L’équipe de France féminine s’est malheureusement inclinée 4–2  mercredi face aux États-Unis, triples champions olympiques, lors de son premier match. Gaëtane Thiney s’est illustrée lors de ce match en inscrivant un superbe but d’une frappe limpide du pied droit, en pleine lucarne. L’expérimentée Sandrine Soubeyrand est entrée à un quart d’heure de la fin. Julie Soyer et Camille Catala, les deux recrues internationales de la « Juv’ 91 » sont restées sur le banc (lire notre article sur les Bleues)

Des chances de médailles pour les athlètes

« C’est une chose unique à vivre les Jeux olympiques. Je suis heureux d’y participer une nouvelle fois », nous raconte Ronald Pognon, 29 ans et premier sprinteur français descendu sous la barre des 10’’. Il a été sélectionné sur le relais 4 × 100 les 10 et 11 août, aux côtés d’un certain Christophe Lemaître, entre autres. Le relais est l’une des plus grandes chances de médaille pour l’équipe de France d’athlétisme qui comptera sur l’expérience du champion du monde 2005 pour y parvenir. Le pensionnaire de Montgeron lui participera à ses troisièmes olympiades depuis les JO d’Athènes en 2004 (voir notre reportage à Montgeron), tout comme Ladji Doucouré, un autre vétéran essonnien. Le coureur de 110 mètres haies d’Athlé 91 d’Evry a obtenu lui aussi son billet pour Londres alors qu’il était en concurrence jusqu’à la fin avec Pascal Martineau-Lagarde. En liste les 7 et 8 Août, il tentera de glaner une médaille à 29 ans, lui qui était aussi champion du monde en 2005 à Helsinki. Vincent Luis est originaire de Sainte-Geneviève-des-Bois. Il participera à ses premiers Jeux cette année en triathlon. C’est un jeune de 23 ans très prometteur qui pourrait créer la surprise en rapportant lui aussi une médaille de la perfide Albion, le 7 août  à partir de 12h30.

L’Essonne, terrain omnisports de haut niveau

David Larose est lui aussi originaire de Sainte-Geneviève-des-Bois. C’est une de ces belles histoires des Jeux olympiques, pour ce jeune judoka qui a connu la DDASS. Il sera dès dimanche sur les tatamis londoniens en catégorie moins de 66 kilos. Yannick Uwase s’entraîne avec lui mais représentera la fédération rwandaise. Le judoka de 18 ans sera sur scène le 30 juillet en catégorie moins de 73 kilos. Stéphanie Tirode a déjà remporté deux coupes du monde et 18 titres de championne de France à 37 ans. Originaire de Montgeron, elle sera alignée sur les épreuves de tir au pistolet à 10 mètres dès dimanche, et à 25 mètres mercredi 1er août. Tony Gallopin a dû abandonner lors du dernier Tour de France, mais il y avait fait une forte impression en terminant troisième de la troisième étape. Il sera présent lors de l’épreuve de cyclisme sur route le 28 juillet. Enfin la jeune Rosevitha Okou participera au 100 mètres haies le lundi 6 août. A 23 ans, la hurdleuse d’Athlé 91 sortira sous les couleurs de la Côte d’Ivoire.