Sports. Ronald Pognon va à Londres pour participer à sa troisième olympiade. Le sprinter de Montgeron tiendra le rôle de doyen de l’équipe de France de relais 4 × 100 mètres d’athlétisme, qui ira chercher une médaille le 11 août dans une des dernières épreuves des Jeux. Essonne Info l’a rencontré alors qu’il terminait sa préparation (en vidéo).

  • Photo : Essonne Info a rencontré Ronald Pognon lors de sa fin de préparation à Montgeron. (à voir en vidéo)

C’est un rôle qui devait incomber à quelqu’un, et qui lui convient plutôt bien. A bientôt 30 ans, Ronald Pognon va prendre part pour la troisième fois aux Jeux olympiques d’été. Il sera surtout le seul relayeur des Bleus à avoir déjà participé au rendez-vous mondial, à Athènes en 2004 et à Pékin en 2008 . A la différence de la prometteuse génération du sprint français. « Je suis en quelque sorte le vieux briscard de l’équipe », sourit le Montgeronnais.

Son rôle au sein de l’équipe de France va être de « canaliser les plus jeunes », explique Ronald qui connaît « la pression des chambres d’appel » et l’ambiance particulière des Jeux. Il accompagnera les espoirs tricolores Christophe Lemaître, Jimmy Vicaut ou encore Emmannuel Biron en séries puis, souhaitons-leur, en finale du relais 4 × 100 mètres. Ben Bassaw et Pierre-Alexis Pessonneaux complètent l’équipe de six sprinters qui doivent tous être prêts à courir selon les circonstances.

« Je retrouve mon niveau »

Ce mercredi 24 juillet au stade Coubertin de Montgeron, Ronald Pognon finalise sa préparation olympique. Il travaille sur ses départs et les passages de relais avant de partir pour Londres le 31 juillet, avec l’équipe de France d’athlétisme. Le Montgeronnais se sent en bonne forme à l’entame de ces Jeux, et pourrait s’approcher cet été de ses meilleures performances, comme en 2005 lorsqu’il fut le premier Français sous les dix secondes (9″99 à Lausanne). Il fait le point sur sa préparation olympique pour Essonne Info (voir la vidéo). « Je retrouve mon niveau, ça se passe très bien », affirme-t-il confiant.


Entraînement olympique pour Ronald Pognon par essonneinfo

A côté des ogres jamaïquains et américains, les Français ont toutes leurs chances à en croire Ronald Pognon : « On est plus rapides qu’eux sur les passages de témoin », souligne-t-il. Même analyse pour Anne-Tournier Lasserve, la présidente de l’ES Montgeron, qui assistera en tant que spectatrice aux compétitions, convaincue que « la médaille est atteignable » pour les relayeurs du 4 × 100. C’est tout le mal qu’on leur souhaite !