Sport. Massy monte en Pro D2 cette saison, avec le maintien pour ambition. Les joueurs du RCME reprenaient l’entraînement ce lundi, avec quelques nouveaux joueurs. Le plus dur commence maintenant pour l’équipe essonnienne.

  • Photo : de petites oppositions étaient au programme de cette reprise de l’entraînement du RCME. (© JM/EI)

Premier entraînement pour le RCME ce lundi. Le club vise le maintien et dévoile son effectif pour la saison à venir. L’écart est grand entre la Fédérale 1 et la Pro D2. Cette année, le club essonnien aura dans son championnat des clubs réputés de l’ovalie française. Colomiers, Brive, Albi ou Narbonne sont des clubs habitués au haut niveau. Les joueurs ont pu échanger quelques ballons, avec les nouveaux venus.

Au sortir de cette séance d’une heure et demie, l’entraîneur de la première équipe du département à ce niveau du rugby français Jeff Dubois livre son ambition à Essonne Info :

 « On va se fixer des objectifs à court terme. La première échéance, c’est le 25 août avec la réception d’Aix. Il faut que l’on montre que ça ne va pas être facile de prendre des points chez nous. Dès les premiers matchs, il faut qu’on soit prêts. Ensuite, on continuera avec des objectifs courts de quatre à cinq matches ».

Olivier Magne, ancien international tricolore, est depuis quelques mois consultant pour le club, à raison de quelques jours de présence par semaine. Il apportera en Pro D2 son expérience du haut niveau au sein du staff. Le club mise aussi sur la continuité. Viktor Didebulidze entraînera les avants comme depuis six ans. Christophe Delahaye complète le staff et s’occupe de la préparation physique de l’équipe.

Des modifications dans le groupe

Cette saison, trois juniors espoirs intègrent le groupe professionnel. Yacouba Camare, Remi Gaborit et Aubin Mendes ont eu le droit à leur premier entraînement de Pro D2.  Massy compte également sur des anciens du club. Bakary Meite, un 3e ligne formé au centre, a joué en Top 14. Il revient de Béziers et jouera cette saison avec le maillot bleu et noir. Matthias Atayi vient de Brive et rejoint aussi l’aventure. Massy pourra s’appuyer sur les joueurs qui ont fini vice-champions de Fédérale 1. Grégory Coudol et Aristide Barraud ont brillé la saison passée aux postes de demis. Ils seront de nouveau au centre du jeu du RCME. Des investissements sont prévus au niveau du stade Jules-Ladoumègue, qui pourra accueillir 2 400 personnes d’ici à janvier 2013. « On est contents de se retrouver, on intègre les nouveaux. On se dégourdit les jambes. Mais on va très vite entrer dans le travail, même si on a fini plus tard que les autres. Le groupe voulait la montée, maintenant le plus dur commence », conclut Viktor Didebulidze, en attendant le premier match de Pro D2 contre Aix fin août et plusieurs matchs amicaux d’ici là.