Golf : Ayaka Furue remporte l’Open d’Écosse grâce à un 62 parfait lors de la dernière journée.

Ayaka Furue a remporté l’Open d’Ecosse dimanche grâce à un record de 62, soit 10 sous le parcours, qui a permis à la Japonaise de 22 ans de remporter sa première victoire sur le LPGA Tour.

Commençant la journée à la neuvième place et à quatre coups des leaders, Furue a réalisé un tour sans bogey pour terminer avec trois coups d’avance sur le terrain avec un total de 21-under 267 sur quatre tours.

La Japonaise Ayaka Furue prend un selfie avec son trophée après avoir remporté le Scottish Open à Gailes, en Écosse, le 31 juillet 2022. (Essonne Info)

Les 10 birdies de la recrue du circuit dimanche, dont une série de six birdies consécutifs entre le sixième et le onzième trou, ont imposé un rythme qu’aucun autre joueur n’a pu égaler sur le parcours du Dundonald Links en Écosse.

La Française Céline Boutier, qui a terminé deuxième, a connu trois bogeys sur ses huit derniers trous et a terminé le tournoi à 18 sous la normale après avoir été en tête pendant la nuit aux côtés de la Kiwi Lydia Ko.

La Sud-Coréenne Kim Hyo Joo et l’Américaine Cheyenne Knight ont terminé à égalité pour la troisième place, un coup plus loin.

« Mon jeu global était très bon, les putts que je devais faire – les gros putts pour birdie – j’ai pu les faire », a déclaré Furue qui a terminé à égalité avec le 19e rang au Championnat d’Evian plus tôt dans le mois.

« Cette victoire me donne beaucoup de confiance et maintenant j’attends avec impatience d’autres grands tournois. »

Lire aussi:  Pogacar "donnera tout" pour tenter de reprendre la tête du Tour de France à Vingegaard

Sa compatriote Nasa Hataoka a poursuivi son excellente forme récente en terminant à la septième place.

La jeune femme de 23 ans, six fois vainqueur sur le LPGA Tour, a réalisé un six-birdie 68 dimanche pour se mettre dans la course, mais deux coups manqués dans la journée, dont un sur le 16e trou, l’ont laissée à 15-under. Hataoka a remporté le DIO Implant LA Open en avril et a terminé quatre fois dans le top 10 depuis.

Après n’avoir pas dépassé la barre des 70 lors des trois premiers tours, Yuka Saso a grimpé dans le classement lors de la dernière journée du tournoi avec un 66 qui l’a placée à égalité en 24e position. La championne de l’U.S. Women’s Open de 2021 était la seule autre joueuse japonaise à passer le cut.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*