Max Verstappen s’élance de la 10e place sur la grille pour remporter le Grand Prix de Hongrie.

Max Verstappen a réalisé un coup de maître pour survivre à un tête-à-queue et remporter le Grand Prix de Hongrie depuis la 10e place sur la grille de départ, dimanche, et renforcer son emprise sur le championnat du monde de Formule 1.

Le champion du monde Red Bull a enregistré sa huitième victoire de la saison et la 28e de sa carrière devant le duo Mercedes Lewis Hamilton et le poleman George Russell.

Charles Leclerc, gêné par une autre stratégie douteuse dans la voie des stands, a terminé sixième. Verstappen a porté son avance sur le pilote Ferrari à 80 points avant la pause estivale.

« Quelle course. Je pense que nous sommes restés calmes et nous l’avons gagnée », a déclaré le Néerlandais, qui a répondu par « pas vraiment » lorsqu’on lui a demandé s’il pensait pouvoir gagner avant la course.

« J’espérais bien sûr que je pourrais monter sur le podium », a-t-il ajouté. « C’était des conditions très délicates là-bas, mais nous avions une très bonne stratégie, nous étions vraiment réactifs, toujours en train de ravitailler au bon moment. Je pense que nous avons eu de bons tours de piste mais même avec le 360 (tête-à-queue) nous avons quand même gagné la course.

« Je me suis battu avec beaucoup de gars et c’était très amusant. C’était une course folle, mais bien sûr, nous sommes très heureux de l’avoir gagnée. »

Bien que Russell ait été déçu de ne pas avoir remporté sa première victoire depuis la pole, il s’agit tout de même d’un autre bon résultat pour Mercedes, qui après ses difficultés de début de saison, a obtenu son deuxième double podium consécutif.

Lire aussi:  Football : Le PSG bat Gamba 6 fois et termine sa tournée au Japon en beauté

« Bon travail les gars, quel résultat pour l’équipe. Je suis si heureux pour vous tous, si reconnaissant pour vous tous. C’est super positif », a déclaré Hamilton.

« J’avais vraiment du mal au début, mais petit à petit, je me suis senti plus à l’aise avec l’équilibre.

« J’ai pris un très bon départ et je tiens à remercier mon équipe. Nous avons eu une année difficile et le fait que les deux voitures soient sur le podium est une façon incroyable de commencer la pause.

« Les autres gars ont un avantage mais nous sommes clairement en train de combler l’écart. J’espère que nous pourrons en apporter plus dans la seconde moitié de la saison et commencer à nous battre avec eux.

« Deux secondes d’affilée, je suis vraiment heureux, alors un grand merci aux fans pour leur soutien incroyable. »

Russell a dit : « Quand ça a commencé à cracher au début et que nous étions sur les pneus tendres, je pensais que nous étions sur, et nous avons eu un bon départ, c’était un bon premier relais, et puis vers la fin sur les médiums, j’ai vraiment lutté.

« Encore une fois, un travail incroyable de l’équipe en pole position hier, double podium, nous sommes définitivement en progrès donc vraiment fier du travail que tout le monde a fait.

« Je suis sûr qu’il y a beaucoup de choses que je vais revoir et que j’aurais pu faire mieux. La gestion des pneus, évidemment, nous avons ravitaillé assez tôt sur les deux relais, donc vous essayez de manger le pneu jusqu’à la fin, en essayant de pousser aussi fort que possible en même temps. C’était une position un peu difficile, mais je suis content d’être sur le podium.

Lire aussi:  Baseball : Seiya Suzuki frappe un homer dans le parc pour son retour de blessure.

« Je pense que le début de la saison a été incroyablement intense et qu’une pause fera du bien à tout le monde.

Pour Ferrari, c’était un autre cas de ce qui aurait pu être, partant deuxième et troisième sur la grille mais ne terminant que quatrième pour Carlos Sainz et avec Leclerc en sixième.

Russell a mené pendant 30 tours jusqu’à ce que Leclerc le dépasse par l’extérieur alors que des nuages sombres s’abattaient sur le circuit du Hungaroring et qu’une pluie fine commençait à tomber.

Avec Leclerc en tête, Verstappen a sous-coté pour des pneus plus rapides. Ferrari a fait une erreur en choisissant l’option dure plus durable pour Leclerc.

Leclerc a subi un troisième changement de pneus au 55e tour, alors que la tactique bâclée de Ferrari a refait surface la semaine après que Leclerc ait chuté alors qu’il menait le Grand Prix de France.

La saison reprend pour le Grand Prix de Belgique le 28 août avec Verstappen en pole position pour remporter des titres mondiaux consécutifs.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*