Le cinq étoiles Shamsi permet aux Proteas de remporter la série de T20 contre l’Angleterre.

Tabraiz Shamsi a été l’artisan de la démolition de l’Angleterre, l’Afrique du Sud s’imposant par 90 runs lors du troisième T20 à Southampton, dimanche, pour remporter la série 2-1.

Le joueur de spinning Shamsi a récolté 5-24 alors que l’Angleterre n’a pas réussi à atteindre le score de 191-5 des visiteurs, se faisant éliminer pour 101 avec plus de trois overs à faire.

Shamsi a éliminé Liam Livingstone, Sam Curran et David Willey, qui a été éliminé dès la première balle, ce qui a permis à Chris Jordan de réaliser un triplé.

Mais Shamsi a piégé Jordan à la jambe avant le guichet dans sa dernière passe, puis Adil Rashid a été attrapé sur la limite, pour finir avec 5-24 en quatre passes.

L’Angleterre a rapidement pris du retard sur le nombre de points requis, aucun de ses batteurs n’ayant réussi à faire preuve de la puissance de frappe qu’ils avaient eue plus tôt dans la série de matches limités entre les deux pays.

Jonny Bairstow a terminé en tant que meilleur marqueur avec 27 runs après être entré en jeu au numéro 4, et a été le dernier homme à sortir.

Le capitaine de l’Angleterre, Jos Buttler, était déçu après une nouvelle défaite à domicile, après les défaites contre l’Inde lors des rencontres précédentes.

« Je pensais que 190 était un bon score mais j’étais confiant car nous voulons nous mettre au défi. Mais la façon dont nous avons perdu est décevante. Je pense que nous avons manqué d’intention », a déclaré Buttler.

« Ils ont bien joué et obtenu un bon score, mais nous ne les avons pas mis sous pression. C’est un thème qui a été abordé tout au long de l’été avec la balle blanche et cela nous aide à nous rendre compte de notre situation, à être honnêtes et à y réfléchir. Nous n’avons pas été performants et ce que nous devons faire, c’est nous améliorer. »

Lire aussi:  L'ancienne championne Simona Halep se prépare à affronter Elena Rybakina en demi-finale de Wimbledon.

Le gardien de but a insisté sur le fait que les défaites n’ont pas entamé le moral de son équipe avant la Coupe du monde T20.

« Je ne pense pas que cela ait assombri la question de la Coupe du monde à venir, car nous avons connu des changements dans la direction et le personnel. Ce n’est pas faute d’avoir essayé. Nous avons le temps de partir et nous avons un grand tournoi à l’horizon. Cela devrait nous redonner de l’enthousiasme. Les T20 en Australie devraient être le moment où nous devrions être installés et prêts pour le tournoi. »

Le seamer Willey a éliminé l’ouvreur sud-africain Quinton de Kock lors d’une première passe inaugurale, mais les touristes ont ensuite établi un objectif substantiel grâce aux cinquièmes de Reeza Hendricks et Aiden Markram.

Leur partenariat de 87 points s’est également avéré décisif après que Rilee Rossouw ait été éliminé pour 31 points en 18 balles.

Hendricks a marqué 70 points avant d’envoyer la balle au gardien Buttler sur Jordan, tandis que Markram n’était pas sorti à 51 reprises.

Le capitaine David Miller, qui fêtait sa 100e apparition en T20 pour l’Afrique du Sud, a également contribué à la victoire avec 22 courses en neuf balles. Il a notamment réalisé le seul six points de la manche.

L’Angleterre a remporté le match d’ouverture de la série T20 par 41 runs avant que l’Afrique du Sud ne rebondisse avec une victoire de 58 runs pour amener la série au match décisif.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*