Une grève fédérale pourrait prolonger de 18 mois le traitement des plaintes des passagers aériens

GATINEAU, Qué. – La grève des fonctionnaires fédéraux pourrait signifier que les passagers qui ont déposé des plaintes auprès de l’organisme de réglementation des compagnies aériennes du pays pourraient être confrontés à des délais de traitement encore plus longs.

L’Office des transports du Canada indique qu’un arriéré de plaintes portant sur des questions allant de la perte de bagages à l’indemnisation pour des vols annulés s’élève maintenant à près de 45 000, ce qui représente un délai de traitement de 18 mois par cas en moyenne.

Ce chiffre a plus que triplé par rapport à l’année dernière, après que les vacances d’été et d’hiver ont été marquées par un chaos dans les transports en raison de l’explosion de la demande, des pénuries de main-d’œuvre et des mauvaises conditions météorologiques.

Les employés de l’organisme de réglementation font partie des membres de l’Alliance de la fonction publique du Canada qui ont entamé une grève mercredi.

L’agence indique que ses activités de règlement des différends pourraient être retardées.

Elle précise que les activités réglementaires telles que la délivrance de licences aériennes et les décisions sur les questions aériennes, ferroviaires et maritimes se poursuivront, avec d’éventuelles perturbations.

Ce rapport de la EssonneInfo a été publié pour la première fois le 21 avril 2023.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*