Politique. C’est une nouveauté apparue lors de cette campagne 2012 des législatives. Certains candidats essonniens se sont mis à la vidéo, afin de diffuser leur message. Petit tour d’horizon des prestations filmées chez les prétendants du département.

  • Photo : Hervé Hocquard et Eric Vialat, se mettent en scène. (DR)

La qualité et la forme changent selon les lieux et les candidats. Vidéos montées ou petits clips de campagne, les prétendants aux dix postes de député de l’Essonne innovent pour certains à l’occasion de ces élections législatives. Une apparition de l’outil vidéo qui ne manquera pas de s’installer durablement dans la vie politique locale pour les années à venir.

La candidate du parti radical sur la dixième circonscription Marianne Duranton a choisi de réaliser de petits clips de campagne pour promouvoir sa candidature. Une première vidéo raille le bilan du député sortant Julien Dray, et compare ses concurrents de gauche à des « fantômes » . Dans un second clip, elle se place en candidate de terrain et veut incarner la proximité sur le Val d’Orge.


Sur la première circonscription, c’est le jeune représentant du Front de gauche Ulysse Rabaté qui s’adresse aux électeurs. Au côté de sa suppléante, il expose les grandes lignes de son projet. C’est en musique qu’il se met en scène aux côtés d’habitants sur le marché des Tarterêts à Corbeil-Essonnes.

Face-à-face avec la caméra

Sur la septième circonscription, c’est le villepiniste Bachir Chekini qui présente les grandes lignes de son programme devant la caméra. Comme son collègue de la cinquième circonscription Emmanuel Herold-Charbonneau, le candidat se met en scène dans une vidéo montée,axée sur les principaux thèmes de sa campagne.


Le candidat UMP sur la cinquième circonscription Hervé Hocquard se met en scène dans la verdure, et a réalisé plusieurs clips pour expliquer sa démarche et ses propositions. En vidéo, il invite les internautes à dialoguer avec lui sur sa candidature et les enjeux du plateau de Saclay.


Des vidéos de qualités diverses

Dans le Val d’Yerres, l’élu de Montgeron et candidat centriste Eric Vialat parle de sa candidature devant la caméra. Malgré quelques problèmes de son sur sa vidéo, le membre du MoDem explique sa démarche et se place en candidat contre les extrêmes.


Le candidat PS face à Nathalie Kosciusko-Morizet, Olivier Thomas se met en scène dans un clip de campagne qui illustre ses propositions avec de multiples images de la quatrième circonscription. En musique et avec de nombreux clins d’œil locaux, le maire de Marcoussis met en avant ses objectifs locaux dans un cadre national.