CINEMA > Dur de sortir la même semaine que le tant attendu Harry Potter…Et pourtant la salle était plutôt bien remplie pour un jeudi soir. Et c’est tout ce que l’on souhaite au nouveau film de Michel Leclerc, qui nous donne à voir les aventures, au sens propre, de Bahia, fille d’immigré algérien, qui tente de convertir les jeunes hommes de droite en les mettant dans son lit… Jusqu’à ce que cette jeune femme loufoque et attachante rencontre un jospiniste de quelques pairs d’années son aîné…

  • L’avis d’Audrey : « Ceux qui ont aimés Sarah Forestier dans Hell l’adoreront dans le Nom des Gens. Les deux rôles qu’elle y tient sont très proches. Elle pourrait agacer mais est complètement attachante, et séduisante, même habillée. Des personnages hilarants, terriblement bien dépeints.

    Le loufoque et la simplicité cohabitent naturellement, et cela particpe grandement au charme que j’ai trouvé à ce film. On rit et on pleure. Le Nom des gens parle de la vie des gens, dans ce qu’elle a commum, et d’extraordinaire. Un excellent moment. »

  • L’avis d’Ingrid : « Rien de mieux qu’un peu d’humour, un personnage complètement déluré et touchant (Bahia Benmahmoud interprétée par Sarah Forestier) et une belle histoire d’amour pour traiter d’un sujet lourd comme le racisme, la politique, la fameuse « identité nationale », ou encore le génocide juif. De multiples rebondissements qui nous tiennent en haleine tout le long du film. On aime la morale du film, « le mélange c’est l’avenir ». Et on adore quelques répliques comme celle-ci: « On est deux parties de l’Histoire de France qui se font l’amour ».