Comment les superstars sont créées : Sean O’Malley va affronter Petr Yan à l’UFC 280 à Abu Dhabi.

« Suga » Sean O’Malley a peu de doutes quant à ce que la victoire dans son prochain combat contre Petr Yan à Abu Dhabi fera pour son profil déjà très élevé dans l’UFC – principalement, faire de lui une véritable superstar.

Le talentueux bantamweight, qui est jusqu’à présent l’une des plus grandes stars des arts martiaux mixtes, affronte l’ancien champion Yan à l’UFC 280 à l’Etihad Arena le 22 octobre.

Ce combat, qui précédera deux combats pour le titre, représente le plus grand test pour O’Malley en tant que professionnel. L’Américain, 15-1 avec un no contest, est classé 13ème challenger de la division, tandis que Yan est le challenger n°1. Le Russe, 16-3, détenait la ceinture des poids bantam l’année dernière.

S’exprimant sur The MMA Hour mercredi soir, O’Malley a reconnu que le combat d’Abu Dhabi pourrait faire de lui une véritable star transcendante : « C’est difficile de ne pas le voir comme ça.

« Je ne veux pas vraiment que ce soit mon état d’esprit avant ce combat : ‘Si je perds, je perds contre le numéro 1’. Mais c’est comme ça. Mais je crois simplement qu’il faut créer ces moments forts, ces moments magiques, et je pense que c’est ainsi que l’on crée des superstars.

« Je vais sur le terrain et j’amorce Petr Yan, le 22 octobre à Abu Dhabi. C’est énorme. C’est comme ça que naissent les superstars, et j’ai l’impression que c’est un combat parfait, parfait dans ma carrière. Un moment parfait, un adversaire parfait.

« Je suis tout simplement excité par cette opportunité, et je crois que je vais en profiter. Je pense que plus je me bats contre des gars de haut niveau, plus le ‘Suga’ sera bon.

Lire aussi:  Le Real Madrid s'entraîne pour le match amical de la Juventus à Los Angeles - en images

« Je n’ai pas été en mesure de montrer mes véritables compétences en MMA dans l’octogone. Je pensais vraiment que Pedro [Munhoz earlier this month] allait être celui qui allait faire sortir tout ça de moi. Ce n’était pas le cas, évidemment. C’est comme ça que ça s’est passé [the bout was rendered a no contest because of an accidental eye-poke on Munhoz]mais je pense que Petr est le gars qui va voir à quel point je suis bon. »

Alors que l’affrontement confirmé entre Charles Oliveira et Islam Makhachev pour le titre vacant des poids légers était envisagé pour l’UFC 280 depuis un certain temps, le combat d’O’Malley contre Yan semblait sortir de nulle part.

Le président de l’UFC, Dana White, l’a même admis cette semaine, en déclarant que sa première réaction lorsque les organisateurs du match lui ont suggéré ce combat a été de dire : « Vous avez perdu la tête ? ».

Mercredi, O’Malley a déclaré : « Une fois que j’aurai planté Petr sur la toile, Dana dira : ‘OK, c’était un bon combat’. Peu importe, moi contre Petr, c’est un combat épique. Si je devais deviner, c’est un combat de kick-boxing très doux.

« Deux attaquants de très haut niveau, deux combattants MMA de très haut niveau. Ça va être un combat très intéressant et je crois que j’ai ce qu’il faut pour éteindre les lumières de Petr. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*