« Mario Strikers : Battle League »

Bowser

Des super tirs, des objets sur le terrain, des fautes à n’en plus finir : dans Mario Strikers Battle League pour la Nintendo Switch, on se rend sur le terrain de foot – avec des règles assez particulières.

Berlin – Les jeux de football sur console sont une tradition. Beaucoup pensent directement à la série « Fifa », qui mise plutôt sur le réalisme et la compétition loyale. Mais dans « Mario Strikers : Battle League Football » pour la Nintendo Switch, les règles sont différentes.

Figurine de jeu Mario

Le principe de base bien connu de Mario Strikers Charged Football pour la Wii n’a pas changé : Des équipes composées de personnages comme Mario, Luigi ou Peach doivent marquer le plus de buts possible. Il ne s’agit pas seulement de bien jouer ensemble. En effet, les joueurs et joueuses ont à leur disposition de méchantes astuces pour perturber le jeu de l’équipe adverse.

Une faute ? Mais quelle faute ?

Les fautes n’existent déjà pas. Les tacles et les glissades sont autorisés, même les coéquipiers peuvent être poussés pour réduire les distances. De plus, les adversaires peuvent être manipulés avec des objets que les habitués de Nintendo connaissent bien : Les peaux de banane, les carapaces vertes et rouges ainsi que les bob-ombs ne proviennent pas seulement de Mario Kart, mais ont également le même effet.

Les hypershoots à collecter dans des boules lumineuses ont également un effet curieux. Si les adversaires ne parviennent pas à vous gêner lors de l’utilisation, vous marquez de manière spectaculaire un but qui compte double. L’équipement à débloquer permet d’influer encore plus sur des caractéristiques telles que la vitesse et la puissance de tir.

Lire aussi:  FIFA 23 : Leak FUT Heroes - Ces 3 stars sont nouvelles

Possibilité de jouer en multijoueur via le réseau ou en local

Un mode en ligne appelé « Strikers-Club » permet à plusieurs joueurs de former une équipe et de lutter pour la promotion dans une sorte de système de ligue. Mais très important : avec plusieurs Joy-Con, il est également possible de s’amuser en multijoueur à la maison avec la famille et les amis.

« Mario Strikers : Battle League Football » est disponible sur Nintendo Switch et coûte environ 50 euros. dpa

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*