Sport. Ce samedi en fin d’après-midi, veille de second tour d’élection présidentielle, le RCME recevait son homologue de Langon, pour le 8e de finale retour de Fédérale 1. Ils se qualifient et ont le regard tourné vers la Pro D 2.

  • Photo : les Massicois ont dominé leurs homologues de Langon. (© RCME)

Ces deux confrontations étaient bizarrement inscrites sous le signe de l’eau. En effet, après un match aller marécageux, soldé par un 19–19, c’est sous un véritable déluge que s’est déroulé le match retour, vite pris en mains par des Massicois désireux d’ôter très vite tout suspense à cette rencontre. 3–0, puis 6–0,  9–0, 9–3 et 12–3. Il ne restait que l’essai transformé pour finir d’asphyxier les dernières velléités langonaises. Massy a donc su passer sans trop d’encombres ce 8e de finale et se qualifie sur le score de 25 à 6. Gageons que dès ce week-end et surtout le suivant au stade Jules-Ladoumègue, l’issue sera plus incertaine contre Castenet.

La quart de finale qui se profile correspond à l’avant-dernière marche vers la Pro D 2. Si les Massicois passent sans encombres le tour suivant, ils joueront lors de la demi-finale leur place dans l’antichambre de l’élite du rugby français, face à Tyrosse ou Lille qui s’affrontent dans un autre quart de finale. Ayant échoué à ce stade l’année passée, le RCME et son staff se sont cette année préparés minutieusement pour cette montée. Le président du club Michel Antoine dresse les contours de ce futur désormais plus qu’accessible.